Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AGE OF ULTRON : Jolie pirouette.

 

     Age Of Ultron (L’ère d’Ultron si jamais on fait l’effort de traduire) se terminant ce mois, il est temps de faire un point sur ce nouvel événement Marvel – d’autant que ce dernier épisode m’a impressionné de par sa construction (j’y reviendrai).

     Petit Rappel, Ultron est une Intelligence Artificielle crée par Hank Pym dans ses premières années. Hank Pym est un génie qui fut tour à tour l’homme-fourmi, Giant-man, Goliath, Pourpoing Jaune (mon préféré), Docteur Pym (avec les Vengeurs de la Côte Ouest), le Frelon et même la Guêpe avant de revnir à ses premiers amours.

     Comme il se doit Ultron s’est émancipé de son père et à très vite décrété qu’il était supérieur aux hommes qui devaient être mis sous domination, voir exterminés jusqu’au derniers.

     De combats en combat avec son corps devenant même en Adamatium à une époque, il s’opposera aux nouveaux vengeurs, sera présumé détruit mais sa conscience projeté dans l’espace et réincarnée sèmera un bref temps la terreur avant d’être neutralisé. Ce qui nous conduit à Avengers Vol 4 (12.1) paru en France en 2011 dans Marvel Heroes V3.11 qu’il faut relire avant ce dernier épisode, voir même avant toute la saga (c’est même mieux). Dans cet épisode, ramené sur Terre par L’Intellegencia qui ignore ce à quoi ils ont affaire, il s’oppose une nouvelle fois aux Vengeurs avant de se téléporter laissant présager du pire selon les propres propos d’Anthony Stark.

                            

     Dans le secret et loin des regards, Ultron se prépare et revient en force conquérant une grande part du monde en quelques jours. « Age of Ultron » commence là où l’humanité finit ou presque. Seul un noyau de héros survivants résiste ; une lutte désespérée.

     Attention, petits spoilers inévitables. Un groupe de héros partent déloger Ultron là où ils se trouvent : dans le futur sauf Wolverine qui considèrent que la seule solution est d’arrêter Pym avant qu’il n’active Ultron, dont dans le passé. Je passe les détails, mais son choix catastrophique (et irréfléchi) engendre un présent alternatif tout aussi désastreux que celui d’Ultron et malgré la menace qu’il fait peser sur l’espace-temps, Wolverine fait un nouveau retour vers le passé avec une autre solution. (Que j’avais imaginé bien avant qu’elle soit évoquée, sans doute comme d’autres lecteurs).

     Et là nous avons droit au magistral tour de force scénaristique puisque nous nous retrouvons dans l’épisode à l’origine de tout, le précité Avengers V4 / 12.1. Une partie des pages sont complétement reprises, à la ligne près, jusqu’à ce que…. A vous de lire. (Amusant on remarquera que le cinéma est passé par là, oubliant notre belle langue, puisque Vengeurs Rassemblement devient Avengers Rassemblement… No comment ( !) sur cette mode…).

               

     Evidemment la question que l’auteur que je suis brûle de poser à Monsieur Bendis est : Est-ce que Age Of Ultron, conclusion incluse était prévue et programmée depuis Avengers 12.1 ou la fin d’Avengers 12.1 n’était qu’une porte ouverte au retour d’Ultron sans que les modalités de celui-ci ne soient définis ? Les deux démarches me semblent également intéressantes.

 

     L’histoire globale peut ne pas sembler classique mais elle est dans la lignée des « Evénements » de ces derniers années chez Marvel :  conflit mondial (World War Hulk / Secret Invasion), Présent alternatif réécrit pour revenir à la ligne classique parfois altérée (Age of Apocalypse / Jour M par exemple ou plus ponctuel Futur Antérieur). Mais il est clair que le final est le plus joli tour de passe-passe que j’ai vu depuis longtemps dans les comics.

                                         

     Age of Ultron est d’une facture très honnête aussi bien scénaristiquement que graphiquement et, pour une fois, les épisodes des autres séries impliquées dans cet événement ne sont pas superflus et par bonheur, ils restent peu nombreux. Un tout intéressant.

                   

     Maintenant mon opinion sur l’épilogue (je ne parle pas du nième reboostage de Pym, personnage qui ne trouve pas vraiment sa voie) est plus mitigé.

     Les actions de Wolverine ont bien eu des conséquences pas encore totalement mesuré sans doute et qui pourra faire sortir un lapin à l’occasion ou dans une future nécessité. Nous sommes entre un des multiples Crisis à la DC (en beaucoup, beaucoup beaucoup plus modéré) et les incursions qui font la ligne de fond d’Avengers Illuminati en ce moment.

    Les conséquences sur l’Univers Ultimate sont inattendus, tout comme le clin d’œil à 2099. Dommage pour les Ultimates que les conséquences sur Spiderman (Peter Parker) ne soient pas identiques à celle qu’a eu un Superboy Prime sur Jason Todd, frappant de rage sur les murs de son univers de poche. Je n’ai rien contre Mike Morales, mais je trouve que sa série ne décolle pas, étouffé par les événements globaux permanents qui frappent l’univers Ultimate. (un reproche que je fais aussi à Marvel qui ne laisse plus le temps à ses personnages de s’installer avant chambouler encore et encore toutes les données).

     Ce qui me semble cousu de fils blancs, c’est l’apparition de ce dernier personnage féminin, récupérée par Neil Gaiman après une bataille juridique d’une autre maison d’édition (dixit la dernière page). Tout ça pour ça ? Heureusement non.

    Je dirai aussi attention, si trop jouer avec le temps peut rompre le continuum espace-temps marvélien, il peut aussi briser la cohérence d’un univers rédactionnel et noyer le lecteur dans des aberrations de continuités (cf DC qui même après le très bon reload de 2011 ne reste pas exempt de ces inconvénients qu’ils ont su démultiplier à loisir par leur passé crisien).

                                       

     Age of Ultron est un opus à lire qui, je n’en doute pas, paraitra sans doute dans une version intégrale librairie dans quelques mois, ajouté de bonus exclusifs (et commerciaux ?)

AGE OF ULTRON : Jolie pirouette.
Tag(s) : #Comics

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :