Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le VIEIL HOMME qui ne voulait pas fêter son ANNIVERSAIRE.

     Ce premier Roman du journaliste suédois  Jonas Jonasson a été publié en 2009, traduit en français en 2011. Il nous raconte avec humour le parcours d’une vie étonnante d’Allan Emmanuel Karlsson ainsi que ses déboires présents.

 

     Allan va avoir 100 ans, événement qui doit être fêté avec les médias. Mais voilà qu’il « décide » de fuguer. Une aventure que prend une tournure étonnante lorsqu’il dérobe dans une gare routière une valise d’un gang mafieux contenant une petite fortune. Les « Never Again » ainsi que la police ne la personne de l’inspecteur Göran Aronsson se lancent sur les traces du vieux qui passent à travers les événements de la vie sans vraiment s’en rendre compte.

     Ses pérégrinations le mèneront à côtoyer des individus tout aussi décalés que lui. Julius Jonsson septuagénaire filou. Benny, vendeur de hotdog, étudiants éternels sans diplôme. Gunilla la rousse, ancienne infirmière hébergeant une éléphante. Un quatuor iconoclaste qui accompagnera Allan dans son escapade et ses confrontations avec les très pieds-nickelés que sont les « Never Again »

 

     En parallèle à l’épopée située dans le présent, c’est l’ensemble de la vie d’Allan, expert en explosif, qui nous est offert. Un rocambolesque voyage de la Suède à l’Amérique, en passant par la Russie ou la Corée, entre autre. Cet homme qui se veut apolitique croisera les puissants de l’époque dont peu de recommandables : Franco, Truman, Tchang Kaï-chek, Mao, Churchill, Staline et même Herbet Einstein, frère de fiction d’Albert et parfait imbécile. Sauvant les uns, aidant les autres, sa participation au projet Manhattan (la bombe atomique) en fera un homme convoité (souvent à tort) par certains.

     Lui passe à travers toutes ces péripéties comme si de rien n’étaient, comme si rien ne pouvait le menacer ou l’atteindre.

 

     L’humour est omniprésent de par les personnages, les situations ubuesques et l’écriture de Jonas Jonasson, légère et fraiche.

     Un livre sympathique dont une adaptation cinématographique serait en préparation, mais rein ne vaudra jamais le livre.

Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0