Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

NO LIFE parle de NOUS SOMMES UN

Dans son numéro 40, le magazine « Rêves et Cris », sous-titré « Littérature de l’étrange » consacre quelques minutes à « Nous sommes un ». Vous trouverez cette chronique à 7mn25 du lien ci-dessous.

Deux précisions s’avèrent tout de même nécessaires.

La chroniqueuse ne cite que Frédéric Gobillot (moi donc), oubliant James G., sans lequel cette histoire n’existerait pas. James est plus que l’initiateur du projet, puisque le synopsis de base est de son fait et, que l’ensemble des anecdotes de la vie d’un internat irlandais viennent de sa propre expérience romancé.

 

Le second point que je veux aborder est la comparaison que les chroniqueurs ont tendance à faire entre "Nous sommes un" et Harry Potter sur le simple prétexte que les deux se déroulent dans un internat irlandais.

Si l’imagination et l’habileté de JK Rowling ne sont plus à démontrer, il fait tout de même remettre un fait à sa juste place : la hiérarchie estudiantine de Poudlard n’est pas une invention, mais une réalité du système scolaire des pensionnats irlandais. Les maisons et les préfets ne sont donc pas propres à Harry Potter ; « Nous sommes un » ne fait qu’user de ces règles que James a lui-même expérimenté et que j’ai découvert par son intermédiaire. La comparaison n’a donc pas lieu d’être puisqu’elle se limite à ce système usé, légitimement, à la fois dans l’œuvre de Rowling et dans notre livre.

 

À noter aussi, au début du magazine, une chronique sur Néachronical (t1 :Memento mori) de Jean Vigne aux éditions du Chat Noir.

Tag(s) : #Mon Actualité, #Mes autres Textes

Partager cet article

Repost 0