Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA FAMILLE BELIER

Les parents de la famille Bélier Rodolphe (François Damiens) et Gigi (Karin Viard) sont des exploitants agricoles ; une petite ferme comme il en existe encore quelques-unes en France. Ils fabriquent et vendent leurs propres fromages aux marchés locaux. Ils sont aidés par leurs deux enfants : le benjamin Quentin (Luca Gelberg) et l’aînée de 16 ans Paula (Louane Emera). Cette dernière à la particularité d’être la seule entendante de la famille. Les trois autres membres étant sourds, elle leur sert aussi d’interprète pour toutes les situations, des plus gênantes aux plus indispensables pour la ferme.

L’équilibre familial risque cependant d’être chamboulé lorsque Paula dévoile un réel talent pour le chant. Découverte par Monsieur Thomasson (Eric Elmosnino), fan incontesté de Michel Sardou, professeur de chorale au lycée, elle va devoir choisir son avenir.

                          

Les critiques ont présenté ce film comme l’Intouchable de la fin 2014… Ce avec quoi je ne suis en désaccord. Si l’humour y est présent, il n’y en a qu’en petites touches appréciables, quant au côté social sur le handicap, s’il est partiellement là, il n’est, à mon sens, qu’un des aspects du film.

Cela ne retire en rien la qualité de ce film - au contraire ; La Famille Bélier est MAGNIFIQUE, riche d’une véritable émotion.

              

Le sujet principal de ce film est le passage à l’âge adulte ; ce délicat moment où les choix de vie modifient nos liens avec nos proches. Des décisions parfois difficiles dans un contexte normal qui se complexifient ici de la « dépendance » apparente des parents envers leur fille Paula.

Sur cette trame principale vient donc s’adjoindre un portrait de la vie rurale (dont ces kilomètres à faire pour atteindre le lycée et les choix politiques), du dur labeur des exploitants agricoles, mais aussi des affres de l’adolescence avec leurs conflits, leurs petites hontes, mais aussi les premiers amours.

                       

La famille Bélier est un film à la fois riche par ses divers aspects qu’il met en exergue et simple par les faits qui s’y déroulent. Paula est une adolescente ordinaire et nature. L’émotion est là et à certains moments elle frappe fort (quand Gigi parle de la naissance de Paula par exemple, à la fois dur et sans doute réaliste) et atteint des sommets sur la fin (préparez vos mouchoirs).

                         

Rien à redire sur la réalisation et sur les acteurs qui, pour l’occasion, ont tous appris le langage des signes. Belle prestation que de faire passer tant d’émotions en si peu de mots – voir pas de mots. Même les rôles secondaires, tels Mathilde (Roxane Duran) ou Gabriel (Ilian Bergela) participent à la qualité du film. Saluons Louane Emera, qui outre ses talents vocaux (demi-finaliste de la saison 2 de The Voice), met parfaitement en scène Paula. Un naturel du jeu pour l’ensemble des acteurs.

Bravo à eux et au réalisateur Eric Lartigau, sans oublier Victoria Bedos et Stanislas Carré de Malberg coscénaristes.

            

Sans aucun doute l’un des plus beaux films que j'ai vu  cette année.

Tag(s) : #Chronique Cinéma

Partager cet article

Repost 0