Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MONTRES ENCHANTÉES, anthologie.

Il n’est pas forcément aisé de disserter sur un recueil de nouvelles, ceux-ci se trouvant parfois très hétérogènes aussi bien dans les thèmes abordés, les époques et souvent la qualité des textes.

« Montres Enchantées » est une exception puisqu’elle présente l’immense vertu d’une homogénéité remarquable. Il faut en félicité le directeur de cette Anthologie, Mathieu Guibé, par ailleurs auteur lui-même.

 

Les 17 nouvellistes retenus (je ne m’amuserai pas à les citer, même s’ils le méritent) ont fait fonctionné les rouages de leur imaginaire pour servir le thème de la « montre » et au-delà de l’horlogerie dans un style steampunk obligé.
Si le temps (« Toubillon aux trois ponts d’or »), tout comme les automates (« Malvina Moonlore ») se retrouvent naturellement au cœur de la belle mécanique des textes, certains auteurs nous mènent dans des méandres tout autre (« et depuis je compte les heures » ou « The pink tea time club »), même en des amours étranges et tragiques (« When time drives you insane »). L’anthologie réussit un bel équilibre entre les divers sous-thèmes abordés.

 

Je le disais, cette anthologie respecte une cohérence de style, lui conférant une atmosphère très victorienne et sophistiquée, mais elle se coordonne également dans la texture des écrits : riches, classieux, précis comme des horloges, évocateurs d’images et souvent d’une beauté quasi-poétique. Un vrai régal.

 

Bien entendu, chaque lecteur aura ses préférences et il en va de même pour moi, certains textes ayant plus retenu mon attention par leur prose, leur sujet ou leur originalité. Cependant je reconnais qu’aucun récit ne m’a déplu, tous ayant quelque chose qui leur confèrent un intérêt réel (ou irréelle).

 

Un Anthologie pour les amateurs du genre steampunk – mais aussi les autres, qui ne vous fera pas perdre votre temps. Probable qu’un Tic-Tac omniprésent vous poursuivent longtemps après la lecture de ses engrenages de cuivre et d’imaginaire.

 

Notons aussi la très belle couverture de Catherine Nodet qui résume très bien l'ambiance du recueil.

 

« Montres Enchantées » est une excellente anthologie éditée par Le Chat Noir, collection Black Steam. >> LIEN <<

 

Et en bonus le Trailer...

Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0