Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

IRMA, du concert aux CD.

 J’ai découvert Irma, lors de son concert d’il y a quelques semaines à Franconville. Préalablement, lors des répétitions de l’après-midi, l’artiste avait discuté avec les élèves de l’Ecole de musique de la ville dont mes filles qui m’ont rapporté ces échanges. Ils ont trouvé une personne charmante, à l’écoute, ouverte et d’une belle simplicité, des qualités qui se sont retrouvées dans son spectacle chaleureux. Encore un beau partage favorisé par une petite salle.

Outre le fait qu’elle soit une belle femme (peut-être un beau trop svelte à mon goût), elle irradie la joie ; bien être que sa voix et son rythme met en valeur. Un véritable sentiment positif émane d’elle.

Magnifique voix donc, sur des rythmes soul, qui nous transporte parfois au fin fond de l’Amérique ou au cœur de la Nouvelle Orléans, mais aussi en Afrique où cette jeune française est née. Des touches de Gospel, de R&B en plus.

« I Know » était sans nul doute, le seul titre que j’avais dû entendre passer sur les radios (sa première chanson écrite à l’âge de 12 ans), mais tous les autres titres qui m’étaient inconnus, m’ont tout de suite entraîné dans leurs univers, me laissant leur agréable mélodie s’imprimer dans ma tête.

L’une de ses sources d’inspiration n’est autre que Michael Jackson et cela est une évidence lorsqu’on la découvre sue scène (alors même que j’ignorais son attrait pour the King of Pop). Certains aspects de sa gestuelle, la musique qui vibre dans son corps et cette aptitude à transmettre ses émotions me l’ont rappelé, jusqu’à dans sa sensibilité dansante. Plus encore sa silhouette étique, ou ses vêtements (pantalon « trop » court, veste avec manches remontées) n’ont fait que renforcer cette ressemblance. Attention je parle de similitudes, non pas de copie ou de clonage. Des points de convergence que je mets en avant pour signifier la qualité de cette artiste. Cerise sur le gâteau la reprise magistrale d’un des titres de MJ, exploit souvent casse-gueule et qui fut relevé avec brio (oui je suis fan de MJ).

Pas la peine d’en rajouter, vous l’aurez compris, je suis ressorti de ce concert plus qu’enchanté alors même que je ne connaissais pas Irma. Un véritable coup de cœur qui s’est vite prolongé par l’achat de ses deux albums : « Letter to the Lord » et « Faces », que j’écoute presque ne boucle depuis tant il n’y a RIEN à jeter sur ces deux petits bijoux.

CONQUIS le gars !

A découvrir en Album (légalement bien sûr) et en concert.

Tag(s) : #Chronique Spectacles

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :