Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SORTILEGES

Sortilèges nous conte l’histoire de deux personnages qui vont se croiser et… s’aimer.

D’une part, nous avons la Princesse Blanche, qui suite à la mort de son Père doit régner sur le royaume d’Entremonde à la place d’Ogier, son frère bossu évincé de la succession par ce même père. A 17 ans, la tâche semble ardue d’autant que l’ennemi est aux portes du royaume.

        

 

D’autre part, nous avons un individu sans âge, Maldoror, seigneur du Monde d’En-Bas qui s’ennuie quelques peu jusqu’à ce que le couronnement de Blanche renverse la situation (au sens propre, comme au figuré).

 

 

Jean Dufaux, au scénario, va faire se rencontrer la pureté et la lumière, aux ténèbres… Une histoire déjà écrite à la fin prévisible… Et bien non, vous serez surpris.

 

 

 

L’histoire se densifie de cette guerre que doit mener Blanche contre l’ennemi à ses portes, des manigances de sa mère, des ambitions de la sœur de Maldoror (une petite peste) ou des visées de la sorcière Miranda dont le physique pourrait sortir d’un Walt Disney.

 

 

Traitrises et retournements de situations parsèment ces 4 tomes. A noter le personnage d’Horibili, pas aussi insignifiant qu’il peut paraitre et dont la plupart des actions vont entrainer des conséquences notables (parfois pas celles attendues…). Un personnage récurent et sympathique.

                                           

Les dessins de José-Luis Munura sont élégants. Ils nous emmènent dans le conte plus que dans l’héroïc fantasy. Le parti pris de nous mettre parfois la tête à l’envers pour le monde d’En-Bas est bien vu et bien utilisé. De même les ombres et l’obscurité saisissent l’ambiance sombre et parfois inquiétante du récit.

      

Ces dessins sont sublimés par la mise en couleur de Sergio Seydas qui donne le ton à cette histoire. Suaves, doux, rarement clinquants, ils façonnent également l’ambiance par des tonalités imposées dans une même gamme de couleurs.

Finalement le seul reproche que je pourrai faire à cette série (qui semble se clôturer en 4 tomes - 2x 2 cycles) est son titre qui ne parle que peu de l’histoire.

Sortilèges est une BD que je vous recommande donc chaudement, aux éditions Dargaud.

SORTILEGESSORTILEGESSORTILEGES
Tag(s) : #BD

Partager cet article

Repost 0