Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HALLOWEEN / SAMAIN

Halloween vient du terme « All Hallows Eve » (formes primitives de holy et evening) qui signifie « Le soir de tous les saints ».

 

 

Le personnage emblématique de cette fête est Jack o’ Lantern, méchant avare ivrogne qui se voit confronter au Diable. Jack le roule à deux reprises et l’oblige à le laisser tranquille. Lorsqu’il meurt (le 31 octobre), l’Enfer lui est donc interdit, mais, au vu de sa vie de péchés, le Paradis lui est également refusé. Il devient un errant sur Terre, apparaissant en particulier le jour de sa mort. Il obtient tout de même du Diable un morceau de charbon éternellement brûlant qu’il mettra dans un navet creusé, devenant sa lanterne. Il attend ainsi l’heure du jugement dernier.

 

 

Halloween dérive de la Fête celtique de Samain donnant lieu à des rituels sous l’égide des druides. Elle a été décrite dans des textes monastiques irlandais datant du VIIIe siècle, la plaçant au 1er novembre. De fait, à l’origine, elle durait 7 jours entiers, centrée sur la première nuit de pleine lune de novembre. Cette période est « hors du temps » pour les Celtes, n’appartenant ni à l’année qui précède ni à la suivante. Elle est considérée comme une transition entre le temps des moissons et guerriers et une période hivernale calme, entre la fin d’une période de lumière et une saison sombre.

 

 

C’est également une période, en particulier la nuit du 31 octobre, durant laquelle les passages entre la Terre et l’autre monde alias le Sidh, domaine des dieux où le temps s’écoule bien différemment. Une nuit là-bas peut représenter des années ou des siècles…

 

 

Cette fête a été emmenée par les colons irlandais en Amérique et s’est peu à peu transformée en Halloween. L’idée d’ouverture entre les mondes s’est modifiée et cette nuit du 31, notre Terre communique désormais, non plus avec des domaines divins, mais plutôt avec ceux des morts et des monstres, d’où les déguisements et les décorations. Une manière de conjurer les peurs des enfants (à l’instar des anciens contes) et accessoirement de récolter des bonbons. On peut voir en cette dérive, un procédé mercantile propre à notre civilisation… Mais on peut également en faire une occasion de s’amuser, les petits comme les grands.

 

À noter que, comme à son habitude, la religion chrétienne a tenté d’effacer la fête païenne de Samain en y plaçant le 1er novembre la fête de tous les Saints, ou Toussaint, où l’on commémore nos disparus. À l’origine instaurée en 613, elle honorait les martyrs chrétiens le 13 mai (date de l’ancienne fête romaine de Lémuria). C’est au IXe siècle qu’elle est déplacée au 1er novembre et étendue à tous les saints.

 

Amusez-vous bien !!

 

Et à cette occasion, retrouvez

des histoires de magies et d'aventures pour les 8 à 12 ans, avec les Aventuriers de Valloire,

des histoires à faire peur, pour les 10 ans et plus avec Antho Noire pour Nuits de Pleine Lune,

mais aussi des informations sur le monde celte avec l'Almanach des Bois, un agenda perpétuel.

HALLOWEEN / SAMAIN
HALLOWEEN / SAMAIN
HALLOWEEN / SAMAIN
HALLOWEEN / SAMAIN
HALLOWEEN / SAMAIN

Partager cet article

Repost 0