Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VILS

L’auteure Morgane nous livre ici une série de 10 nouvelles regroupée sur le titre de Vils et d’une couverture plutôt horrifique. Les récits sont cependant moins effrayants que celle-ci, même si comme le dit la quatrième de couvertures, elles peuvent être dérangeantes ; je dirai plutôt troublantes. Toutes ne font pas cependant frémir.

 

Petite revue :

 

Cauchemar ouvre le bal. Une nouvelle très courte mettant en scène l’inspecteur David Martin face à un double meurtre. Conclusion efficace.

 

Derrière la Porte. À peine plus longue, plus dérangeante que la précédente et tout aussi efficace que le destin de cette jeune femme kidnappée et de son tourmenteur amoureux.

 

Incident Conjugal. Quand l’amour présumé idéal tourne au cauchemar. Un classique revu et un retournement final inattendu même s’il est lui aussi usité. Une plongée dans la vie réelle... ou presque.

 

Le Guide. Grand gourou ou pas ? Une histoire de secte, à la chute amusante.

 

Collection est l’histoire d’un adepte de tout ce qui concerne les films d’horreur, dont la vie va être bouleversée par une photo. Avec Collection, le recueil entre dans les récits plus longs. Si l’idée est bonne et le bouleversement de fin clairement surprenant, je trouve justement que tout est trop fait pour exclure cette hypothèse. Ainsi la révélation tombe à contre-courant de notre logique.

 

Je reviendrai est la nouvelle la plus longue du recueil. Une histoire d’amour qui pourrait mal tourner. Si elle est sympa, cette histoire, à mon avis, rien à faire dans ce recueil. Thriller peut-être mais léger et romantique, ni dérangeant, ni frissonnant.

 

Fan de toi est amusante, sans être non plus terrifiante. Bien sûr le fanatisme d’Alice est perturbant, mais pour le coup, je trouve cette nouvelle mal menée. Sans aucun doute celle que j’ai le moins appréciée.

 

Ne t’endors pas nous emporte dans le fantastique avec un esprit mort qui hante les rêves des humains. C’est son travail comme beaucoup d’autres, sauf que lui fait partie des démons et non des anges. Si je m’attendais à un autre développement, je dois dire que l’histoire est plutôt pas mal. Un véritable jeu de massacre.

 

Rencontre Improbable, après un départ réaliste, nous replonge dans l’horrifique. Un petit côté Blair Witch avec cette forêt et ses non-dits (ou non-écrits).

 

Elle termine le recueil en explorant les pensées dépressives d’une « desperate housewife ». Une terrible conclusion à ce livre.

 

Au final, si j’ai apprécié différemment les nouvelles, je dois avouer que la plupart ont des chutes inattendues et intéressantes et elles se laissent lire agréablement. De fait, à mon goût, les plus courtes sont les meilleures.

Petite remarque complémentaire sur la mise en page : attention aux retraits (assez aléatoires) en début de paragraphe.

À découvrir, mais peut-être pas à tout âge (14 ans et plus ?).

 

Précision : ma fille de 17 ans a bien aimé également.

VILS
Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0