Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

INCURSION

Un futur pas si éloigné du nôtre dans sa structure et dans son mode de vie, mais avec quelques innovations de taille comme les portes de téléportations ou la capacité d’envoyer dans le passé lointain des prisonniers considérés comme irrécupérables. Ce dernier point constitue le début du récit, puisque Vince Homme est envoyé dans cette prison qu’est l’ère préhistorique sans aucun espoir de retour. Pire, il y est mystérieusement tué peu après son arrivée, meurtre enregistré par les caméras temporelles de ses geôliers.

L’affaire intrigante est confiée à l’inspecteur David Caine. Cet homme dépressif après la séparation d’avec sa femme est donc tiré de son long congé (durant lequel il écrit un roman) pour identifier un meurtrier totalement invisible sur les images filmées, tout en sachant qu’il ne peut se rendre « sur » place, puisque ce type de voyage est sans retour comme je l’ai dit plus haut.

Tout cela prend une direction encore bien plus étrange lorsqu’un esprit d’une femme défunte, Aurora, tente de communiquer avec David et qu’un autre esprit tente de le tuer. Mais il faut bien dire que la ville commence à être frappée par des phénomènes paranormaux.

Que veulent les Ghost ? Quel est le lien avec la société Dream & House construisant des maisons ? Deux des questions principales qui vont hanter David et dont les réponses pourraient bien sauver ou condamner le monde.

 

Si le livre tarde à démarrer du fait d’une série de répétitions de contretemps empêchant Aurora de communiquer efficacement avec David, il se lit agréablement dès le départ, puis nous entraîne dans l’intrigue.

David se révèle un personnage plutôt passif qui va subir les événements plus que les provoquer, écoutant sa bonne marraine Aurora, même si sa dépression va s’estomper sur la fin de l’histoire où il va commencer à prendre le taureau par les cornes.

Bien entendu, j’aime le mélange des genres, ici anticipation et paranormal. Le voyage temporel très limité n’a que très peu d’intérêt dans le récit, n’étant qu’une conséquence de la téléportation (ils dérivent tous deux des mêmes processus physiques). A la limite, on aurait très bien pu sans passer.

La voyante sourde, Mademoiselle Paris, est un personnage très intéressant, possédant plus d’une facette et aux caractéristiques et aptitudes fortes adéquates. Elle n’apparaît que très peu, mais m'a séduit tout de suite, ne serait que par son introduction qui me fait penser à celle de l’Oracle dans Matrix.

 

Incursion embarque le lecteur dans une dérive du réel menacé par des entités dont je n’en dévoilerai pas plus. Si certains personnages sont un peu faibles, d’autres accrochent notre regard. Un mixte à tenter.

 

Incursion de Pierre Brulhet

Aux éditions La Madolière, collection Myriades

INCURSION
Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :