Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HAN SOLO, La course du vide du dragon.

Depuis que Disney a racheté Star Wars, exit l’ancienne continuité désormais appelée Légend, bonjour la nouvelle continuité qui laisse libre court à la liberté d’écriture dépouillée de l’ex-univers étendu. Un monde certainement que l’on pouvait craindre très commercial (et qui l’est sans doute) mais qui, je dois le reconnaître, pour le moment, permet des publications (comics) qui tiennent la route, même si jusqu’à maintenant, je n’ai pas pris le temps d’évoquer les parutions Panini / Disney depuis ce reboot de l’univers étendu.

 

Han Solo

 

Allons-y avec Han Solo qui s’engage dans la course du vide du dragon à la demande de Leia et donc de la rébellion afin de récupérer 3 de leurs espions menacés par un traître inconnu. Bien sûr accompagné de Chewbacca à bord du célèbre Faucon Millénium, il s’engage dans ce défi face à la magnifique et intrigante Loo Re Anno dernière représentante de son peuple, les deux ravissantes twi’leks Sotna et Nowk, Delan Vook le pantorien et d’autres qui ne feront pas long feu.

 

Loo Re Anno

 

Le scénario de Marjorie Liu s’attache plus à la course qu’à l’intrigue des espions, même si celle-ci n’est pas oubliée et est correctement traitée. Bonus, elle nous entraîne dans la conscience de Han Solo qui, après la destruction de la première étoile noire (nous sommes en l’an 1), doit remettre ses priorités en question, retourner à sa vie aventureuse de contrebandier ou œuvrer pour une cause plus grande. Il est aiguillonné en cela par la sagesse de Loo Re Anno, personnage fort intéressant à la technologie différente.

 

Chewbacca

 

Si le scénario, bien que plaisant, n’a rien d’extraordinaire, les dessins sont juste remarquables. Réalistes, Mark Brooks les truffe de détails aussi bien dans les costumes des personnages que dans les vaisseaux ou les décors. Une profusion parfaitement reprise par son encrage et celui de Dexter Vines et mis en valeur par les couleurs de Sonia Oback et Matt Mila. La course est rendue dans sa vitesse et dans ses manœuvres nous emportant avec elle.

 

Han Solo Course

 

Un travail riche et précis de l’ensemble des artistes qui à lui seul vaut l’achat de cet album.

HAN SOLO, La course du vide du dragon.
Tag(s) : #BD, #Star Wars

Partager cet article

Repost 0