Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Titans

Titans

Un article un peu spécial…pourquoi ? Vous le comprendrez en lisant le prochain article sauf si…

Pour celui-ci j’ai donc délibérément choisi le premier récit complet Justice League de la période Rebirth en France de DC consacré aux Titans.

 

Petit aparté sur le Rebirth : Il y a presque 5 ans DC rebooter (une nouvelle fois) son univers par l’intermédiaire de Flash (Barry Allen) qui par un voyage dans le passé pour sauver sa mère modifiait toute l’histoire. La période qui a suivi a été nommée DC52 aux USA (la plupart des séries ont d’ailleurs eu 52 épisodes jusqu’à la nouvelle période). En France, Urban Comics (qui édite DC en France), trouvant le terme peut explicite l’on traduit par Renaissance, sauf que – et ils ne pouvaient pas le savoir – c’est qu’après DC, la nouvelle période aux USA ce nomme Rebirth, soit Renaissance en Français… Urban a donc décidé de garder le terme anglais. Il ne faut donc pas confondre le Rebirth en France et le Rebirth en VO alors que la période Renaissance correspond à la période DC52.

 

Retour de Wally West

 

Cette fois c’est le Wally West qui est au centre de Rebirth. Historiquement Kid Flash puis Flash (alors que Barry Allen avait disparu à la fin de Crisis on Infinite Earth), dans la version Renaissance, il avait été remplacé par un autre Wally West afro-américain qui aujourd’hui s’avère être son jeune cousin (et le nouveau Kid Flash). De même les anciens Titans avaient été remplacés par un nouveau groupe dirigé par Red Robin.

Avec Rebirth, retour aux anciens personnages.

Ainsi, dans la saga, Titans Hunt on apprend que les Titans originels ont bel et bien existé dans cette réalité, mais que l’existence du groupe a été effacée de toutes les mémoires, y compris la leur afin de contrer les plans de Mister Twister (Cf Justice league univers 10 à 13).

Quand à Wally West, il revient de la dimension de la Force Véloce (monde à l’origine des pouvoirs des Flash) où il avait été exilé on ne sait pas pourquoi. Plus personne ne se souvient de lui (pas de la faute à Mister Twister) et il est le seul à réaliser que leur univers a été altéré, amputer de nombreuses années (ce qui explique le rajeunissement des personnages). Cela se déroule dans Justice League Rebirth HS 1 et nous avons clairement un début d’explication à ce phénomène nous reliant à une série culte des années 80 et à un personnage omnipotent.

 

Jeunes Titans

 

Tout cela est effectivement un peu compliqué, mais pas indispensable à la lecture de ce récit complet sur les Titans. Wally débarque donc auprès de ces anciens équipiers qui à leur contact commencent à se souvenir de lui. Ils vont enquêter pour savoir qui a sorti Wally West de la réalité et pourquoi. Une course qui va les mener face à des doubles plus jeunes d’eux-mêmes et face à Abra Kadabra sorcier technologique du futur.

 

Abra Kadabra

 

Si le scénario de Dan Abnett donne la part belle à l’action, il n’en oublie pas moins de caractériser chaque personnage et son rôle dans l’équipe des Titans. Plus encore, il nous fait réellement ressentir les liens d’amitié profonde qu’il existe entre chaque personnage ainsi que leur complicité.

Il est servi par un trio d’artistes remarquables : Brett Booth magnifique aux dessins, Norm Rapmund à l’encrage et Andrew Dalhouse aux couleurs. Des anatomies de superhéros parfaites, du dynamisme dans les positions et l’action, des visages expressifs, des couleurs claquantes qui s’adaptent aux tons de l’histoire. Car disons-le clairement, le positivisme et l’optimisme du récit fait beaucoup de bien au milieu de toutes ces histoires sombres et torturées. Un véritable souffle.

 

Amitité

 

Ce récit que je vais lire et relire est plus que jubilatoire pour moi, puisqu’il me ramène à mes toutes premières lectures de comics et donc à mes premiers amours (la seconde équipe avec Raven, Cyborg et Changelin), j’ai l’impression de revivre la grande période de Georges Perez. Plus que des personnages de comics, c’est presque des membres de ma famille que je retrouve (je sais c’est un peu idiot de dire ça). À l’époque d’un début d’adolescence en retrait, ils étaient tout de même une bouffée d’oxygène pour moi.

 

Donc bienvenue à la maison et en VF, Dick (Nightwing), Donna (Troïa), Wally (Flash), Roy (Arsenal), Garth (Tempest), Lilith (Omen) et les autres.

Longue vie à vous et à votre série.

L'équipe actuelle des Titans

L'équipe actuelle des Titans

Info Blog : F-1, peut-être...

Tag(s) : #Comics, #DC

Partager cet article

Repost 0