Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'ARCHIPEL DES NUÉES

Aux Editions du Grimoires (collection Mille Saisons), L'Archipel des Nuées se révèle globalement une belle surprise.

Ce monde à survécu et s'est développé sur les cimes, des cimes émergeant d'épais nuages qui recouvrent toute la planète, même si leur densité semble se réduire. Toxiques, il est impossible de survivre à l'intérieur de ceux-ci et seuls des navires à sustentations peuvent naviguer sur ceux-ci d'une cime à une autre. Pirates et flibustiers s'y croisent, toute voile dehors. Les épées côtoient des mousquets ainsi que des machineries dérivant du steampunck dont celles qui permettent aux navires de rester sur les nuages. Le monde est peuplé d'humains, d'ogres massifs (sorte d'orc et non de croque-mitaines), de gnomes, d'elfelins et de gobelins réduits en esclavage pour la majorité d'entre eux, mais pas tous. En effet au sein du navire le cirque-blême, ils y sont libres. Il n'y a d'ailleurs que des gobelins à bord qui naviguent de port en port pour se donner en spectacles. Ceux-ci ne sont qu'une couverture car les Balladins du cirque-blême sont également des voleurs et des assassins réputés dont les seigneurs s'offrent à fort prix les services.

Deux d'entre eux, le jeune Molesto (simple apprenti) et son frère aîné Rodeiro vont attirer l'attention de Kogg. Avec l'aide de son bras droit, l'elfeline Esmé et du capitaine Saphir, ce mystérieux personnage à l'armure vadorienne fomente un complot de grande envergure dans lequel Rodeiro et Molesto auront leur rôle à jouer. Molesto ne l'entend pas ainsi et avec l'aide inatendu du très peu doué Bravache de Poutrefer, il va tenter de contrecarrer Kogg.

Cette univers passionnant va se dérouler sous l'écriture dynamique d'Eric Nieudan. L'action ne se relâche que rarement. Bravache apporte l'humour en plus, renouant avec une tradition moliéresque (et pas que) du maître incompétent et du valet (Molesto) sauvant les situations.

Kogg est un adversaire à la hauteur dont le destin que lui réserve l'histoire s'avérera originale, loin des traditionnels destins de ce type de personnage. Difficile d'en dire plus sans révéler la vérité derrière le masque de fer.

Molesto et Bravache sont attachants tout comme le magrave  de Péruze. Le mystère qui entoure Esmé intrigue et la solution à cette énigme surprend.

Mon bémol sera sur la seconde fin du roman. De fait, l'histoire principale se termine page 252 (sur 293) avant de rebondir sur des faits "secondaires". Certes nous avons eu quelques informations sur l'état des Nuées ou sur l'ignemal, pas vraiment sur les autres tensions aux seins des cimes; aussi les nouveaux événements qui surgissent tombent un peu comme un cheveux dans la soupe et vont se régler bien trop vite. Ils auraient presque pu constituer un deuxième tome (puis un troisième pour la quête consécutive laissée à notre imagination) où l'on aurait pu explorer les tréfonds et les origines des Nuées. 

La couverture d'Eric Tranchefeux est très belle, même si dans mon esprit, Molesto ne ressemble pas au petit personnage que l'on y voit qui serait pour moi plutôt un gnome, le gobelin est plus sec.

L'ARCHIPEL DES NUÉES

Aux éditions du Grimoire, où vous retrouverez également les 3 anthologies Mille Saisons, dont la dernière en date "Tombé les voiles" pour laquelle vous allez bientôt pouvoir voter.

Tombé les voiles, couverture
21 nouvelles de fantasy et de fictions à découvrir d'urgence

 

Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :