Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PRUDENCE ROCK, une plongée dans l'esprit troublée d'une jeune femme.

Prudence Rock raconte la vie d’une jeune femme de son enfance à sa vie de femme adulte. Un parcours loin d’être simple fait de déceptions et de désillusions.

 

Pure histoire d’invention, Anne-Véronique Herter nous plonge dans la triste vie de Prudence qui n’a de Rock que le nom. Jeune femme blessée dès l’enfance, elle est issue d’un milieu familial castrateur qui n’arrange rien. Un modèle « à l’ancienne » où la femme est l’ombre de l’homme et ne vit que pour et par lui. Difficile de se construire une vie épanouie dans ce contexte. Ajouté à cela une première expérience sexuelle très insatisfaisante et vous obtenez une jeune femme qui vit dans l’illusion et l’espoir. Sa rencontre avec Jules n’arrangera pas les choses. À bien y regarder son nom schizophrène de prudence Rock est en adéquation avec sa vie. Au final, son seul soutien est sa sœur aînée Lucie, même si le lecteur n’est pas dupe sur cette relation particulière, et ce, dès le départ ; une volonté évidente de l’auteur de ne pas nous laisser dans l’inconnu. L’analyse de cette relation que fera Prudence vers la fin du livre me semble d’ailleurs très pertinente.

Prudence Rock est un roman attachant, même passionnant sur le dernier moitié, lorsque Jules se dévoile ; difficile alors de le lâcher.

Je regrette néanmoins que quelques passages de la vie de Prudence ne soient pas plus développés, en particulier son enfance troublée par des comportements alimentaires destructeurs, problèmes qui referont surface ultérieurement. Je dois également avouer qu’au début de son âge adulte, j’ai ressenti un petit passage à vide bercé par une vie tristement monotone, craignant alors que le récit garde ce ton. Heureusement, il n’en est rien, Jules arrive et les événements deviennent de plus en plus intéressants au fur et à mesure que la psychologie particulière de Prudence s’impose dans un texte à la première personne. Une plongée presque effrayante.

Autre moment fort, le pétage de plomb de Prudence qui devient alors très Rock avec les 4 vérités qu’elle assène. La fin de cette tranche de vie est également très puissante tant elle est amenée d’évidence par l’auteure.

Précisons aussi que l’écriture est belle et agréable.

Prudence Rock est-il un livre féminin ? Peut-être, mais pas que (la preuve), même s’il touchera sans doute plus un public de femmes. Mais messieurs, si vous avez quelques sensibilités, n’hésitez pas non plus à découvrir cette jeune femme Prudence, à la fois pathétique et attachante.

Prudence Rock d'Anne-Véronique Herter aux éditions  Félicia-France Doumayrenc.

PRUDENCE ROCK, une plongée dans l'esprit troublée d'une jeune femme.
Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :