Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FANTASY en BEAUJOLAIS, retour sur un salon sympa mais humide.

Tout d’abord et une fois n’est pas coutume, je voudrais salué le mérite de l’ensemble des bénévoles qui organisent le salon Fantasy en Beaujolais. Une tâche ardue à laquelle ils se donnent toutes et tous à fond, avec le sourire et une grande gentillesse pour la réussite du salon et le bien-être des auteurs, illustrateurs et autres invités.

MERCI à Cécile, Agnès, Annie, Didier et tous les autres, ainsi qu’à Camille et Annie (une autre) chez qui j’avais séjourné il y a 3 ans et que j’ai retrouvés avec plaisir.

 

 

Le salon Fantasy en Beaujolais a la réputation d’être très fréquenté comme j’avais pu le constater il y a 3 ans, mais je dois reconnaître que cette année fait mentir quelque peu cette réputation. Bien qu’actif, le samedi fut mitigé d’autant plus (et cela était mon cas) si nous étions dans les deux arrières salles que beaucoup de visiteurs ignoraient, faute, sans doute de les voir. Le dimanche habituellement plus dense que le samedi le fut atrocement moins (je n’ai dû pouvoir exposer mes livres qu’à peine plus de 10 fois). Il faut dire que le temps était contre nous ; froid, pluie et vent n’inclinaient pas les gens à sortir de chez eux. Certains exposants ont même commencé à remballer à 3 heures. Au final donc peu de nouveaux lecteurs, à peine de quoi rentrer dans mes frais…

 

Mais, comme je l’ai dit en premier lieu, l’ambiance n’en resta pas moins agréable et festive, grâce à l’organisation impeccable, aux meilleurs hamburgers que je n’ai jamais mangés (bien loin des fast et autres quick), à un repas du soir super sympa et surtout à toute cette faune de rêveurs que j’ai toujours plus de plaisir à côtoyer que ce soit de simples connaissances ponctuels ou des amis anciens et nouveaux.

Je commencerai par Mestr Tom avec lequel (entre autre) j’ai cosigné « la geste d’un tisserand » qui paraîtra en 2018 (plus tôt que le report prévu si tout va bien, voilà une première bonne nouvelle).

 

Mestr Tom
Mestr Tom alias le Roi conteur, un ami à l'imaginaire qui n se repose jamais.

 

C’est aussi avec un immense plaisir que j’ai retrouvé Guillaume Czakow, illustrateur génial avec lequel j’ai travaillé sur « Les Aventuriers de Valloire ». Un plaisir de faire également connaissance avec sa campagne.

 

Kim et Guillaume, trop cool de s'être revu.

 

Ce cercle d’amis s’est agrandi avec Nathalie Dau, rencontrée au salon précédent, une très belle personne.

 

Laurent Loison avec lequel j'ai fait un peu d'attente à la gare et Nathalie que j'ai le plaisir d'avoir rencontré.

 

Et puis il y a tous les potes d’écritures et d’illustrations que je connaissais déjà et les nouveaux avec lesquels j’ai pu échanger et découvrir parfois leur monde comme pour la Websérie Kaliderson (dont j’ai enfin visionné le début).

FANTASY en BEAUJOLAIS, retour sur un salon sympa mais humide.
FANTASY en BEAUJOLAIS, retour sur un salon sympa mais humide.
FANTASY en BEAUJOLAIS, retour sur un salon sympa mais humide.
FANTASY en BEAUJOLAIS, retour sur un salon sympa mais humide.
FANTASY en BEAUJOLAIS, retour sur un salon sympa mais humide.
FANTASY en BEAUJOLAIS, retour sur un salon sympa mais humide.
FANTASY en BEAUJOLAIS, retour sur un salon sympa mais humide.
FANTASY en BEAUJOLAIS, retour sur un salon sympa mais humide.
FANTASY en BEAUJOLAIS, retour sur un salon sympa mais humide.
FANTASY en BEAUJOLAIS, retour sur un salon sympa mais humide.
FANTASY en BEAUJOLAIS, retour sur un salon sympa mais humide.
FANTASY en BEAUJOLAIS, retour sur un salon sympa mais humide.
FANTASY en BEAUJOLAIS, retour sur un salon sympa mais humide.
FANTASY en BEAUJOLAIS, retour sur un salon sympa mais humide.
FANTASY en BEAUJOLAIS, retour sur un salon sympa mais humide.

Je n’oublie également pas et surtout pas l’ensemble des visiteurs qui ont pris le temps de m’écouter pour découvrir mes univers, certains repartant ainsi avec un morceau de moi à travers un ou plusieurs de mes livres.

 

 

Même si mes sacs ne se sont pas trouvés très allégés entre mon arrivée vendredi soir et mon départ samedi soir (d'autant que j'ai fait quelques achats raisonnables cf ci-dessus), le salon fut beau, humainement très réussi et je récidiverai (si on veut bien de moi) l’an prochain – même s’il ne se déroulera pas à Crèches.

Cerise sur le gâteau, le salon m’a potentiellement apporté un petit bonus, mais chut… seul l’avenir dira si ce potentiel se concrétisera…

 

Quant à ma prochaine dédicace, ce sera dans 3 semaines, le dimanche 3 décembre au Cultura de la Défense.

Tag(s) : #Mon Actualité
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :