Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voici, rien que pour vous, une nouvelle gratuite.

Pourquoi avoir choisi de vous proposer Colonie LV 227 ? Parce que nous approchons de Noël bien entendu, alors c'est cadeau.
Et pourquoi la mettre ne ligne aujourd'hui, mercredi 13 décembre 2017 ? Jetez donc un coup d'oeil aux sorties cinémas, c'était inévitable.

Bon voyage aux confins de notre Galaxie.

Nouvelle Bonus : COLONIE LV 2276

La jeune femme s’approcha du hublot. Le vide de l’espace défilait devant ses yeux ; elle était admirative. Au loin, la Voie lactée étincelait et, en jetant un regard en arrière, elle pouvait encore deviner Pluton, petit point sombre en contre-jour du Soleil qui rétrécissait d’heure en heure. Il n’en resterait bientôt plus rien tant leur vaisseau s’éloignait à une vitesse que nul n’avait espéré réellement atteindre un jour, si ce n’était dans les romans de fiction des siècles antérieurs. Un miracle de la technologie qui la surprenait autant qu’il l’enthousiasmait.

Ce n’était pas son premier voyage extrasolaire, plus d’une fois elle avait suivi un de ses deux frères dans leurs déplacements d’affaires pour apprendre et pour les aider, mais, aujourd'hui, les commandes lui appartenaient à elle et à elle seule. Bien entendu, la colonie minière LV 2276 ne dénombrait que deux millions trois cent trente-trois milles et quarante-deux habitants au dernier recensement effectué juste avant son départ, soit très peu de clients répartis sur une zone géographique minime, mais elle se réjouissait tout de même de sa première mission en solo. Elle comptait bien la mener à la perfection et sans retard.

À regrets, Léone se décida à se détacher du spectacle de l’infini incommensurable.

Sa cabine se limitait au strict nécessaire, deux couchettes superposées, une tablette rabattable, un tabouret escamotable et un étroit évier tâché de rouille. Rien de fonctionnel mais, mis à part dans les vaisseaux de luxe, l’espace était précieux à bord des cargos intersidéraux. Attrapant son datapad, elle quitta sa chambre, traversa une courte coursive pour atteindre la salle commune.

Le qualificatif spacieux ne pouvait pas s’appliquer à cette pièce. Néanmoins, à bord du Condor 1000, c’était l’endroit le plus vaste. Dans un recoin une table rectangulaire pouvait accueillir jusqu’à six personnes, nombre maximal transportable, soit quatre passagers et les deux membres d’équipage, le capitaine et son copilote incompréhensible. Un meuble multicuisson tout aussi usagé que le reste de l'appareil se dressait sur un autre pan de mur à moins d’un mètre de la table ; une armoire pour les réserves alimentaires le prolongeait. Un deuxième couloir partait vers les soutes. Percifal, l’unique employé que le grand-père de Léone lui avait accordé, devait s’y trouver, prenant soin sans aucun doute des bêtes. Il les adorait et ne pouvait pas s’en passer bien longtemps.

Léone s’assit et alluma son datapad. Le listing holographique 2D des clients qu’elle devait visiter s’afficha ainsi que leur localisation sur la colonie. Avant qu’elle n’ait eu le temps de commencer à le consulter une énième fois, une boule de poils marron brun vint se poster devant elle. L’animal leva une truffe bien noire vers elle et la regarda de ses deux grands yeux à la supplique presque humaine. Il émit un jappement qui ressemblait plus à un croisement entre le cri d’un ours et d’un blaireau voire même d’un lion qu’à un aboiement.  La jeune femme céda :

« Allez, arrive Peter » accorda-t-elle, en ajoutant à la parole un geste d’invite.

Le chien ne se le fit pas répéter, il bondit à côté de Léone et, derechef posa sa tête sur ses genoux. La passagère sourit et enfouit une main dans les poils laineux et fouillis de la bête avant de se plonger pour de bon dans son travail. Elle ne disposerait que d'un laps de temps limité pour faire tout ce qu’elle avait à faire sur LV 2276, aussi devait-elle parfaitement être au point pour ne pas faire honte à son grand-père à l’origine de l’entreprise familiale.

...

La suite, c'est par ici, sur mon site >> LIEN

Tag(s) : #Mes autres Textes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :