Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il était une fois dans LES ROYAUMES CHIMERICAINS

Les royaumes chiméricains des Etats Désunis sont une dystopie qui nous plongent dans le Far West à l’époque d’une guerre de Sécession qui n’en finit d’autant pas que les morts se relèvent pour continuer à se battre. Mâtiné de Steam Punk pour certaines nouvelles, de shérif et de colt, les 12 nouvelles explorent cet univers créé par Richard Mesplède dérivant de diverses influences dont le jeu de rôle Deadlands ou les Mystères de l’Ouest pour ne citer qu’eux.

 

Une fois encore, l’écriture de Richard Mesplède m’a séduite. Fluide, agréable, nous fournissant les éléments nécessaires et suffisants à un récit actif et plutôt direct. L’univers est séduisant, riche de nombreux éléments aptes - comme nous le promet l’auteur - à un futur roman (même si j’attends avant la suite de « La musique des sphères » et encore avant « la chute des Maspian »).

À côté de la poussière du désert et les saloons, nous retrouvons des dirigeables steam punk, des belles dangereuses, des soldats en perdition, des hommes ayant soif de vengeance, mais aussi quelques vampires et de nombreux zombis.

Trahison, la première nouvelle nous met dans l’ambiance de ce monde en perdition. J’ai particulièrement apprécié la dualité de La fièvre de Mort ou de  Harizona Dream, le décalage de Pour une poignée de Geulards à la chute inattendue et le « joker » de John Badland dans Assassin. La survivante de Red Hill et Et pour quelques gueulards de plus nous entraînent dans l’exploration d’autres sentiers et d’autres possibilités de ce monde (à approfondir dans le roman ?).

D’une nouvelle à l’autre, nous trouvons des personnages presque emblématiques qui nous accrochent de suite, tel Jack Valentino, Brenda Lefevre ou Douglas Stanton pour ne citer que. Il m’a manqué un Amérindien.

Et, comme toutes bonnes nouvelles, les conclusions improbables sont ici savoureuses.

Mon seul bémol serait la réutilisation sur certaines nouvelles d’un principe déjà usité sur d’autres, mais il est vrai qu’elles ont été écrites sur plusieurs années.

 

Pour tous les amoureux du genre… et quelques autres curieux.

Il était une fois dans LES ROYAUMES CHIMERICAINS
Tag(s) : #Chronique Littérature
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :