Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RÉSURRECTIONS, deuxième tome du QUATRIÈME ORDRE.

Deux ans et demi après le premier tome je me jette enfin dans la suite. Pourquoi avoir attendu si longtemps alors que j’avais apprécié le tome 1, Rencontres ? Tout simplement parce que je n’avais plus croisé l’auteur pour des dédicaces… Toujours pas d’ailleurs, mais j’ai craqué.

J’ai donc retrouvé Bibi, à la fois mage et sorcier (le Quatrième Ordre) en fuite avec ses amis et poursuivi par les Elites de l’Empereur (mages ou guerriers). Une escapade qui va commencer par se heurter à un des seigneurs démons que les Sombres tentent de réveiller. Ces Sombres, eux aussi du Quatrième Ordre sont sous le commandement de Kerguèlen le Sanglant et ses trente fidèles à la longévité extraordinaires. Ce charmant monsieur a des projets pour Bibi, de sombres projets va sans dire.

Je dois avouer que j’ai eu un peu de mal à me remettre dans l’histoire, une centaine de pages pour tout dire, puis le rythme était lancé, les personnages avaient repris leur place dans ma tête et mes souvenirs.

Le couple Ran Chantebrise et Luce Sanrouge, fils d’un noble arriviste, l’odieux Turbith qui aura aussi son rôle à jouer dans cette histoire. Un duo sympathique, une jeune femme rebelle intéressante.

Le guerrier Taro Chanteterre, le maître mage Daucus Magemonde, mais aussi de nouvelles têtes dont le voleur Sacaro Coulesource, Nola ou Bupropion.

Un ensemble qui se tient qui nous mènera d’affrontement en affrontement de grande envergure, en passant par un emprisonnement, la découverte des Sombres, mais aussi de leur contrepartie, les Purs. Bibi découvrira ses origines.

Nous retrouvons aussi le mouvement citoyen face à la dictature impériale, même si cet aspect politique n’est qu’évoqué et ne se pose absolument pas au premier plan de l’histoire.

La magie est bien intégrée dans le monde ainsi que les dons des guerriers (renforcement de leur force, de leur résistance et de leur résistance). Mages et Guerriers semblent s’harmoniser avec le troisième Ordre, celui des Ordinaires sans pouvoirs, en particulier les artisans, même si cela peut parfois surprendre.

 

Quelques bémols tout de même.

La puissance de Bibi s’accroît, trop à mon goût, le rendant par moment surpuissant, à se demander où il s’arrêtera, nous amenant vers de futurs affrontements (s’il survit à la fin du tome).

Le lynx Rivi se révèle sans réelle utilité depuis le début de l’histoire, si ce n’est apporté quelques pouvoirs supplémentaires à Bibi.

Et puis il faut bien avouer que l’ensemble baigne dans les bons sentiments, amitiés, amour, couples, etc. Par moment, l’enchaînement de cette gentillesse est un peu indigeste, même si un peu de bonté dans notre monde de brutes fait du bien.

Deux autres que l’on peut considérer comme surprenant, mais qui vous spolieraient, une concernant les jeunes Sombres, l’autre le maître de Bibi en relation avec une décision bien incompréhensible du conseil des Purs.

 

Malgré ces bémols, l’ensemble est appréciable et je m’attellerai à la suite très bientôt.

RÉSURRECTIONS, deuxième tome du QUATRIÈME ORDRE.
Tag(s) : #Chronique Littérature
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :