Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

M en TOURNÉE - 2019

Nouvel album, nouvelle tournée pour M, l’alias de Mathieu Chedid à tête de hibou. Appréciant fortement le chanteur, ayant déjà assisté à deux de ses excellents concerts (dont celui avec sa famille) et en tant qu’auteur, difficile de passer à côté de Lettre Infinie.

 

Un petit mot tout d’abord de cet album, juste sublime que j’ai largement préféré au précédent « L’amomalie » qui contenait tout de même de bonnes choses. Bien sûr il y a Superchérie, mais bien d’autres titres méritent le détour tel Logique est ton écho, Billie ou Grand Petit Con qu’il reprend durant ses concerts de cette nouvelle tournée. Je vous invite vraiment à découvrir cet album. Une fois encore la voix si maîtrisée, posée et apte à partir dans les aigus avec puissance et langueur porte le rythme des musiques de cet artiste complet. Rappelons qu’à 47 ans, cet enfant de la balle au père et à la famille musiciens est à la fois interprète, compositeur et auteur de la plupart de ses textes. C’est aussi un Artiste, ne serait-ce que dans son personnage de M aux tenues de cirque et ça tombe bien puisqu’à Paris, les concerts de cette tournée se font au Cirque d’Hiver.

 

M Cirque d'Hiver

 

Très belle salle ; elle a un véritable cachet du fait de son architecture et son décorum de 1852 (date de sa construction). Circulaire forcément, la scène est en son centre, en contrebas (ce qui peut gêner un peu la vision en contre-plongée pour ceux qui sont sur le haut… c’était notre cas au dernier rang) et partiellement sur l’un des « côtés » (au-dessus de l’entrée des artistes) donc en hauteur. Elle ne bénéficie pas d’une très bonne circulation d’air la rendant étouffante pour ceux qui sont en hauteur, cependant – à mon grand étonnement – elle a une belle acoustique. Autre énorme avantage la taille de celle-ci. Assez grande pour que le public soit suffisant pour générer l’ambiance et relativement modeste pour générer une véritable proximité avec l’artiste.

 

M concert

 

Et de ce point de vue, avec Matthieu Chedid / M nous sommes servis puisqu’il a une véritable présence et connexion avec son public. L’atmosphère était donc fantastique entre intimité « familiale / amicale » et concert. De fait, heureusement que M a ce charisme inné puisqu’il est seul sur scène. Multi-instrumentiste (Guitare, piano, batterie, voix), il n'est rejoint que pour deux chansons par sa fille Billie. Pas de première partie, mais il tient près de 2h30 de spectacle. Bravo. Il vogue entre son nouvel album et les anciens bien entendu avec les classiques lors de son très long rappel.

 

Billie et M Chedid
Billie et M Chedid

 

On le savait innovant et il le prouve une fois encore par ce spectacle qui n’est pas acoustique, même s’il y en a, mais plutôt technologique. En effet, comme je l’ai dit, il n’y a aucun musicien sur scène, ce que je regrette personnellement. J’ai réellement ressenti cette absence et donc un manque d’interactions possibles entre M et ces absents – forcément.

 

Il les « remplace » par des automates, c’est-à-dire essentiellement deux colonnes de batteries mécaniques dirigées par informatique. Ces inventions créées pour le concert sont à la fois programmées (à l’instar d’une bande-son) mais aussi, semble-t-il, capables d’improvisations par l’intermédiaire de l’équipe qui les contrôle sous l’égide d’un certain Brad. Une performance technique et un boulot monstre (à Paris…) nécessitant de multiples compétences en amont selon M. Celui-ci dispose également de quoi faire des samplers et ainsi de chanter et jouer sur ceux qu’ils réalisent en direct. Très bien, impressionnant et performant je le reconnais, mais il n’en reste pas moins, que, pour le néophyte que je suis, l’ensemble ne se différencie guère d’une bande-son et que la présence humaine m’a manqué. Applaudir le solo de batterie de ces automates devient incongru, même si, au-delà de la machine, ce sont les techniciens et les musiciens en amont qui sont applaudis.

 

 

Du coup, j’ai été moins transporté qu’aux deux autres concerts que j’ai vus de lui et en particulier celui du Zénith d’il y a quelques années. L’ambiance était globalement moins rock et moins spontanée. La chaleur et le gigotte du corps s’installent moins durablement sauf dès le début du rappel où il joue ses standards. Peut-être ceux-ci auraient eu plus leur place dans la deuxième moitié du concert et pas à la fin afin de faire monter la pression plus tôt.

 

 

Attention, il n’en reste pas moins que le concert est brillant, mais différent de ce à quoi je m’attendais. Les morceaux toniques sont tout de même là et les chansons acoustiques (piano / voix) sont magiques. Et, j’ose le redire, M est juste d’une présence magique sur scène.

 

 

Il m’en reste une très belle soirée et de beaux souvenirs qui rejailliront à l’écoute de ces disques.

M en TOURNÉE - 2019
M en TOURNÉE - 2019
M en TOURNÉE - 2019
M en TOURNÉE - 2019
M en TOURNÉE - 2019
M en TOURNÉE - 2019
M en TOURNÉE - 2019
M en TOURNÉE - 2019
M en TOURNÉE - 2019
M en TOURNÉE - 2019
M en TOURNÉE - 2019
M en TOURNÉE - 2019
Tag(s) : #Chronique Spectacles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :