Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JEAN-LOUIS AUBERT : CONCERT

Vendredi 8, j'ai eu le plaisir d'aller voir en famille Jean-Louis Aubert en concert au Bataclan.

J'avoue que, sur le coup, cela fait un peu bizarre de se retrouver dans ce lieu qui fut meurtri par des fous intégristes, mais l'émotion passé, il faut se dire que si les spectateurs évitent le Bataclan, se serait donner une parcelle de victoire à ces barbares. La salle est intimiste avec une acoustique agréable. Il n'y a aucune raison de la bouder, au contraire, elle doit vivre. Jean-Louis l'a compris en arrêtant sa tournée dans cette salle, comme il l'indique en avant-propos.

Une belle scène marquée d'effets inédits pour moi et je pense pour beaucoup. Des écrans de toiles (transparents) ornent la scène (2 latéraux et un à quelques pas devant l'écran classique à l'arrière de la scène permettent des projections "en relief" puisque les différents plans se superposent. Un hologramme "grossier" du chanteur vient parfois s'ajouter aux effets.

 

 

Jean-Louis Aubert est seul sur scène ou presque... En effet, il a devant lui les traditionnelles pédales à enregistrer ses propres sons pour les répéter ou faire quelques autres effets comme la grosse caisse. Il nomme cela le Dragon. Presque seul aussi, puisque hormis dupliquer les sons qu'il peut tirer de ses guitares, piano ou percussions, il peut aussi dupliquer son image, grandeur nature sur ses écrans. Assez sympa.

 

 

Bien entendu, tout cela ne serait (presque) rien, sans l'artiste. Un Jean-Louis Aubert classieux, rock, intimiste et comme toujours touchant. Sa musique porte ses mots poétiques, souvent fragiles et émouvants, mais aussi vrais et parfois violents - même si nous n'avons pas eu droit à Cendrillon.

J'avais émis quelques reproches à M quant à l'absence de musiciens et en tout état de cause je devrais faire le même reproche ici. Pourtant, la scène étant plus petite, les instruments classiques (et non futuristes) donc reliés au chanteur, l'absence se fait moins sentir, d'autant moins que le concert se rapproche souvent (sans en être un) d'un concert acoustique, très intime presque privé, même dans les moments rocks. Cela est sans doute dû à la guitare sèche - sans sons électroniques. 
Jean-Louis Aubert est là, avec nous (même juste à côté quand il est passé dans le public), à partager cet instant en toute simplicité.

 

 

Un très beau moment offert pas un excellent artiste, riche d'empathie.
Si vous en avez l'occasion et la possibilité, allez le voir, le prestation vaut le détour, le bonhomme encore plus. Bientôt sa tournée OLO tour dont le Bataclan était sans doute un prémisse.
Et aujourd'hui sort son nouvel album, Refuge, que j'ai hâte de découvrir, tant son premier "single" Bien sûr" m'a déjà séduit, tout comme "Où je vis". Là encore de magnifiques paroles.

 

 

JEAN-LOUIS AUBERT : CONCERTJEAN-LOUIS AUBERT : CONCERT
JEAN-LOUIS AUBERT : CONCERTJEAN-LOUIS AUBERT : CONCERT
JEAN-LOUIS AUBERT : CONCERTJEAN-LOUIS AUBERT : CONCERT
JEAN-LOUIS AUBERT : CONCERT
Tag(s) : #Chronique Spectacles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :