Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

H+ Transmutation.

Pas d’illusion d’Utopie dans Transmutation, l’auteure, Célia Ibañez nous plonge dès le début dans l’envers du décor, celui de son héroïne, Vénus. Nous voilà donc dans les bas fonds de la société, les presque oubliés au fin fond des tunnels de vie, sans jamais voir la lumière ou presque et victimes de radiations.

Un reste de famille pas au top, Vénus n’a qu’un rêve s’élever et sortir de sa condition d’H.N.A (Humaine Non Augmentée) et la chance ou plutôt le talent lui sourit. Son texte est retenu lors d’un grand concours qui lui offre un passe incroyable vers le monde d’en haut et surtout sa transformation en Augmentée jusqu’au niveau 8 (le plus haut) grâce aux remplacements de l’ensemble de ses membres et organes par de la cybernétique.

Nous la suivons dans la haute société où nous découvrons un monde utopique cette fois-ci débarrassé de toute menace (ou presque… il faut compter avec les terroristes H.N.A) et sous haute sécurité (très haute… un œil sur votre épaule). Oui l’Utopie, à bien y regarder, n’est pas aussi rose que cela…

Vénus va se retrouver au cœur d’une machination qui ne vise pas moins qu’à faire chuter le président immortel. Un homme désincarné dominant le monde de son implacable bonté… tyrannie.

 

Transmutation, premier tome de la trilogie H+ est resté dans ma PAL un long moment, très long moment… la cybernétique n’étant pas mon trip premier. Puis j’ai lu quelques romans sur le même fond, tel Projet Viper et j’ai refait émerger H+.
Dès le début de la lecture, je suis tombé dedans, aspiré par l’histoire et les personnages. Un rythme et des révélations bien cadencées ainsi qu’un style facile et clair.

L’imagination de l’auteure sur les accessoires cybernétiques est vaste tout comme les applications de diverses technologies environnementales créant un monde réellement fascinant.

Par ailleurs, elle dose parfaitement les révélations. Nous avançons pas à pas dans la découverte des éléments du monde d’en haut. Ce qui nous semblait amusant, beau, voir utile devient peu à peu subversif, dérangeant, effrayant.

 

Ce premier tome a la combinaison gagnante de la qualité et l’intérêt ; j’attends de pouvoir lire la suite… peut-être après Noël, qui sait !

 

 

H+ Transmutation.
Tag(s) : #Chronique Littérature
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :