Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le livre de l'énigme II : BOIS D'OMBRE

« Bois d’Ombre » est le second tome de « le livre de l’énigme » de la talentueuse auteure Nathalie Dau.

 

C’est après plusieurs mois que je me suis replongé dans son univers opposant non pas la bien et le mal, mais la loi et le chaos. Les mages de chaque camp vénèrent des divinités tout aussi dichotomiques. Quant aux tenants de la Neutralité aux robes bleues, ils ont été exterminés il y a des années par une coalition entre la Loi et le Chaos. Seul Kéral Asulen a eu la vie sauve, mais afin que sa lignée magique ne se perpétue pas, il a été castré. Et pourtant, par une astuce, il a pu être une seconde fois père avec sa seconde épouse, une Syliane qui a enfanté de Ceredawn, enfant ayant hérité du Drack (magie) de son père et des donc particuliers du peuple féerique de sa mère. Dans le premier tome, il est retrouvé par son noble demi-frère, Cerdric, lui-même rejeté par sa mère. Cet aîné n’a pas de magie, c’est un Réfractaire sur qui glisse toute magie, même celle de guérison ; il ne peut donc pas être un tenant de la Neutralité.

Cerdric va accompagner son puissant frère dans la cité d’Atilda afin qu’il rentre au Séminaire afin d’y apprendre en plusieurs années à maîtriser la magie avec, au final, une épreuve face aux Dieux qui pourraient alors le rejeter, ce qui tue tout prétendant. Alors que Cerdric trouve un travail à la forge afin de payer les études de son frère, Ceredawn est pris sous l’aile de l’immortel Ninnos qui dirige le Séminaire et qui va commencer à lui enseigner comment dissimuler la couleur bleue de son Drack. Mais Ninnos n’a rien d’un gentil mentor, bien au contraire, sous la tutelle d’un maître mage du chaos, il va terroriser Ceredawn, le violenter à répétition et bien pire… Une infamie que l’enfant se doit de supporter, car il doit triompher de l’épreuve de Bois d’Ombre et vaincre pour réaliser l’Énigme et rendre vie à la Neutralité.

 

Ce tome nous compte essentiellement les deux premières années de Ceredawn et Cerdric avant de survoler les dernières années jusqu’à l’épreuve. Racisme et violence s’opposent au courage et à la ténacité. Un tome sombre et dur par bien des côtés, déchirant par cette distance qui semble se creuser entre les deux frères, par le destin des uns et des autres, personnages principaux comme secondaires. Même l’horrible Ninnos est fascinant et plus complexe qu’il n’y paraît au premier abord.

Cruels, parlant, mais jamais crus, les mots de Nathalie Dau percutent, frappent et font mouche, dans l’horreur, les sentiments, mais aussi dans la richesse et l’intrinsèque poésie de l’élégance de son style.

 

Une fois encore, j’ai vraiment apprécié cette lecture et je me réjouis de pouvoir à nouveau profiter de son art et de son univers dans le tome 3 publié chez les Moutons Electriques (semble n'être plus disponible qu'en poche) sous le titre de Fragments de l’Âge Ancien. Un prequel pour attendre la suite des aventures de Ceredawn et Cerdric qui j’espère arrivera bientôt (message non subliminal à l’auteure).

 

Je dois dire qu’il m’a tout de même manqué une petite chose dans ce tome qui aurait pu m’aider : un lexique des termes spécifiques et des dieux. Un petit plus à envisager pour les suites (ou rééditions).

Le livre de l'énigme II : BOIS D'OMBRELe livre de l'énigme II : BOIS D'OMBRE
Tag(s) : #Chronique Littérature
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :