Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

H+ Transformation : envolée réussie.

Après Transmutation, voici mon billet sur Transformation, le deuxième tome de la trilogie H+ de Célia Ibañez.

 

Le récit de cet opus est tonitruant. L’auteure mène l’histoire à un rythme aussi effréné pour nous que pour son héroïne – l’histoire ne se déroule que sur quelques jours.

 

Vénus a commencé le remplacement de ses organes pour devenir une HA (Humaine cybernétiquement Améliorée) de niveau 8.0 (l’ensemble de son corps). Tout pourrait aller donc bien dans le meilleur des mondes si ce n’était que la jeune femme s’est retrouvée embringuée dans la résistance qui veut renverser le pouvoir de leur éternel président 9.0 cloné. Cela va contre ses rêves de 8.0, mais évidemment difficile de résister au charme de Harry.

 

Le paradis exposé par l’auteure se révèle bien plus sinistre et liberticide que ce qu’elle avait aussi dévoilé dans le tome 1 ; de nombreux éléments se mettent en place dans ce sens pour le lecteur, mais aussi pour Vénus… mais comment résister à l’appel d’une vie dénuée de soucis ?

 

Car Vénus en a des soucis, en particulier avec des souvenirs incongrus de son enfance : d’étranges expériences, un médecin tortionnaire et ce jeune asiatique qui pourrait bien être Kun, un des concurrents de l’Arène. De quoi, allez chercher des réponses dans une zone interdite.

 

 Et des réponses, Célia Ibañez nous en offre à la pelle dans ce tome, y compris de nouveaux éléments inattendus qui ouvrent d’autres perspectives. Un petit côté HG Wells et la machine à remonter le temps sur un point que je ne révélerai pas ici (rassurez-vous, il n’y a aucun voyage dans le temps… Ouf !).
Bien entendu, nous retrouvons l’imaginaire technologique époustouflant de l’auteure avec une cybernétique du quotidien à usage personnel. Enlevé, étonnant, ingénieux et flippant, ce monde est.

Quant à la fin de ce tome… elle est… Waouh !

 

Bref, j’ai aimé, j’ai été emporté dans cet univers, cette histoire, par cette Vénus déchirée entre deux choix, par l’invention et le talent de l’auteure.

Derrière le Paradis… L’Enfer, de quoi réfléchir à certaines de nos illusions dorées.

H+ Transformation : envolée réussie.

Prochainement mon billet sur le tome 3 : Transcendance.

 

Tag(s) : #Chronique Littérature
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :