Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

11 SEPTEMBRE : 20 ans. En leurs noms.

20 ans déjà...

Pourtant, pour moi qui était pourtant dans mon salon ce jour-là, le souvenir est prégnant.

C'était un mardi, mes parents devaient passer à la maison lorsqu'ils nous ont appelé pour nous dire ce qu'il se passait. Télé allumé, le direct live sur les écrans et les images reprises en boucle de la première tour en feu. Un avion l'a percutée !

Impossible, impensable. Personne ne comprend comment cela a-t-il pu arriver ? Un accident probablement, même si l'hypothèse d'un acte volontaire... celle d'un fou, d'un pilote suicidaire est évoqué. 

Puis le second avion en direct ; la seconde tour. Plus de doute. Mais qui ? Pourquoi ? Un tel acte, une telle folie est inconcevable...

Le journaliste nous parle (je ne sais plus de qui il s'agissait), les images du direct défilent dans son dos. Il ne voit pas tout de suite et continue sa présentation alors que la première tour s'effondre. L'horreur s'ajoute à l'effroi. Le journaliste voit ce qui se passe sur son écran de contrôle. Il s'arrête de parler un instant... une seconde peut-être, plus sans doute, impossible de s'en rendre compte. Mon cerveau peine à comprendre ce qui se passe. Pourvu que les tours est pu être suffisamment évacuées... mais l'on sait déjà que ceux qui était dans ou au-dessus du choc ne l'ont pas pu, c'est évident, c'est glaçant. 

Je ressens la perte, ce trou béant dans la vie.

Rien ne sera plus vraiment comme avant.

Puis ce sera la seconde tour, le Pentagone et cet avion qui s'écrase avant d'atteindre sa cible, sacrifice ultime des passagers... 
Charlie... Le Bataclan... Nice et bien d'autres encore et pas uniquement en France.

Rien ne sera plus vraiment comme avant.

Le terrorisme, ici religieux, s'impose. Voix insoutenable d'extrémistes pas dignes d'être appelés musulmans tant ils font honte aux vrais musulmans sur lesquels ils auraient pu jeter l'opprobre sans une réaction massive et intelligente de la majorité des personnes qui ont su faire la différence (pas tous, hélas). 
Que dire qui n'a déjà été dit ? Mon incompréhension d'un tel extrémisme, d'une foi Petrie d'intolérance et de violence ? Les divinités auxquelles les peuples croient ne sont elles pas au final Un et Unique sous des noms et des appropriations humaines diversifiées ? Ne sont-elles pas Amour avant tout ? Si cet Unique existe, il l'est peut-être... sans doute (espérons-le), c'est oublier la main mise de l'homme sur sa Parole et son Image... C'est ainsi que naisse les extrémistes, haïssables et tellement aveugles dans leur croyance en agir pour la bonne cause... Absurdité intolérable et me semble-t-il irrévocable.

Colère donc, pas forcément teintée de haine (mais un peu tout de même) et sans doute aussi de pitié pour ses esprits dévoyés et perdus dans une réalité construite, déviante et cruelle, sans aucun retour possible selon moi. Ils sont perdus pour l'humanité.

Immense peine pour leurs victimes qui va bien au-delà des morts et des blessés car il faut inclure leurs proches frappés de ces absences insoutenables, les survivants traumatisés et bien plus encore.

Nous sommes Eux.

Je suis Eux.

Devoir de Mémoire... Non, pas "devoir", rien d'obliger, c'est juste normal, humain.

In Mémory.

Tag(s) : #Mon Avis (pour ce qu'il vaut)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :