Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DOWTON ABBEY : UNE NOUVELLE ERE

Que dire sur ce deuxième film de Dowton Abbey, films qui font suite à 6 saisons de la série ? On est fan ou on ne l’est pas !

 

Dowton Abbey

 

Je suis fan… c’est peut-être un bien grand mot, mais j’aime vraiment cette série, ce soap début vingtième siècle qui retrace l’histoire, les amours et les déboires, de plusieurs familles. Bien sûr celle de la famille Crawley avec le couple parental (Hugh Bonneville et Elizabeth McGovern, nobles aux grands cœurs, mais aussi de leur personnel tout aussi attachant, les Carson (Jim Carter et Fifi Hart), les Bates (Brendon Coyle et Joanne Froggatt), les Parker (Michael Fox III et Sophie McShera) ou l’inévitable Mrs Patmore (Lesley Nicol). A tout ce beau monde s’ajoute les nombreux personnages satellites dont les Merton (Douglas Reith et Penelope Wilton), Isobel ayant été longtemps le petit pois dans la chaussure de l’irremplaçable doyenne Violette Crawley (Maggie Smith), reine de piques et vacheries, mais au grand cœur, elle aussi.

 

Dowton Abbey - Violette

 

Celle-ci hérite d’une villa sur la Côte d’Azur d’un homme qu’elle a brièvement connu il y a fort longtemps, dans sa prime jeunesse alors qu’elle était jeune mariée. Voilà une révélation qui va mettre toute la famille en émoi et en particulier Robert. Cette maison, Violette l’offre d’emblée à Sybille fille de l’Irlandais ex-roturier Tom Branson (Allen Leech) et de feu Sibylle (troisième fille des Crowley). Aussi avec sa jeune épouse, il sera du voyage vers la France avec (entre autres) Robert et Cora à la rencontre de la famille du veuf les Montmirail incarnés par une Nathalie Baye revêche et un Jonathan Zaccaï bienveillant. Une visite en France qui permettra à Carson de nous tacler un peu.

 

Dowton Abbey

 

Le reste de la famille et des employés de maison, dont Lady Mary Talbot (Michelle Dockery) délaissée par son mari accueillera à Downton le tournage d’un film muet réalisé par le sympathique et séduisant Jack Barber (Hugh Dancy). Mais tous et en particulier les deux acteurs principaux, le sympathique Guy Dexter (Dominic West) et la hautaine à la voix nasillarde Myrma Dalgeish (Laura Haddock) vont devoir faire face à un événement bouleversant ; nous sommes en 1928 et quelques mois plus tôt, le Chanteur de Jazz, le premier film parlant est sorti au cinéma…

 

Dowton Abbey

 

Et c’est là aussi un point séduisant de cette série et le premier film, c’est de découvrir au fur et à mesure les avancés technologiques qui entrent dans le monde, bouleverse celui-ci, et l’accueil, les espoirs et les criantes qu’elles peuvent susciter changez les uns et les autres.

 

On se réjouit donc de revoir tout notre petit monde, on s’amuse, on rit même et parfois on pleure aussi… et oui j’ai versé une larme (ou deux).

 

Dowton Abbey

 

Un incontournable pour tous ceux qui ont craqué pour la série (et ils sont nombreux) que cette nouvelle ère qui espérons-le se poursuivra dans un troisième film.

DOWTON ABBEY : UNE NOUVELLE ERE
Tag(s) : #Chronique Cinéma
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :