Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

                 Je ne m’étalerai pas sur ce film dont le titre original est plus judicieusement « mirror, mirror ».

 

Blanche-Neige---affiche.jpg

 

            En bref, il s’agit de l’histoire revue et corrigée de Blanche Neige, (Lily Collins). Ici, la Reine Mère (Julia Roberts), si elle désire aussi être la plus belle, elle veut surtout épouser le Prince Charmant (Armie Hammer) pour son physique ET son argent qui viendra renflouer les caisses de son royaume.

            Blanche Neige devra fuir dans les bois où elle rencontrera 7 nains, bien différents de ceux de Walt Disney ou des Grimm. Femme « libérée », elle prendra les armes pour sauver son Royaume de sa méchante belle-mère.

 

            Si l’idée de départ est intéressante, elle est clairement sous exploitée. Certes cette nouvelle version des nains voleurs  (mais aux grands cœurs) et à échasses est sympathique, certes nous avons Julia Roberts, mais hélas la parodie n’a été poussée ni par les 3 scénaristes (Wallack, Keller et Klein), ni par le réalisateur (Tarsem Singh) ; pour les adultes, le film est donc à côté.

            On n’a même pas l’indispensable phrase culte : miroir, mon bon miroir, qui est la plus belle ? »

            Il reste une gentille histoire, proche d’un comte pour enfants, quelques idées bienvenues et un bal des animaux esthétiques, mais rien de bien passionnant.

            Au final, à réserver aux enfants.

 

Tag(s) : #Chronique Cinéma
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :