Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petit avis sur le bon début de Catwoman dans le contexte de la Renaissance chez DC (petit rappel suite à une altération temporelle du à Flash, l’univers DC a été à nouveau chamboulé et parfois profondément… Les héros ne sont apparus qu’il ya à 5 ans et certains voient leur histoire véritablement changée, comme Starfire pour ne citer qu’elle.).

 

  Catwoman La Régle du jeu

 

Dans l’opération, la belle Sélina Kyle se voit donc rajeunie (comme tous les héros DC, ou presque), mais à peine relookée. Toujours ravissante et sensuelle, elle continue à avoir une lésion - plus torride qu’autre chose - avec Batman dont elle ne connaît plus l’identité secrète alors qu’il connaît la sienne comme beaucoup.

 

Son tempérament indépendant et quelque peu bohème est toujours présent. Elle ne vit que par le danger et pour le frisson. Les chats ne la quittent pas, mais elle s’enrichie d’un nouveau passé et de nouvelles amitiés dont Lola Macintire, qui est aussi sa receleuse, son indic et sa fournisseuse de bons coups. On la découvre aussi tourmentée par un passé violent mettant en scène un certain Ronald.

 

Catwoman T1.1

 

Dès la première page on comprend que Catwoman est plus poissarde qu’un chat noir et cet album ne dément pas cette première impression, la faisant tomber de Charybde et Cilla.

 

            Catwoman T1.2

 

Le scénariste Judd Winick nous offre de l’action, du suspens, du torride et des vilains dignes de Catwoman. Sans être pesante, l’atmosphère est sombre et les déboires de Sélina nombreux, bien qu’elle sache retomber – à peu près- sur ses pieds et rebondir, même si psychologiquement, elle est affectée.

 

 

Les dessins de Guillem March mettent en valeur la troublante Sélina alors que la mise en couleur de Tomeur Morey nous offre de magnifiques planches.

 

 

 

Une très belle Renaissance, un très bel ouvrage.

 


 

 

Catwoman, Tome 1 : La règle du jeu. (Catwoman épisodes 1 à 6 US)

Urban Comics, collection Renaissance, en librairie.

 
Tag(s) : #Comics, #DC

Partager cet article

Repost 0