Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Eclats de Rêve est un fanzine papier – et oui, il en reste heureusement -  publié deux fois l’an. Chaque numéro se concentre sur un thème ; pour le numéro 21 il s’agit des « petites bêtes », déclinée en 6 nouvelles.

 

 Eclats-de-Reves-21---Chercher-la-petite-bete.jpg

 

 

Petit tour d’horizon :

 

 

 

Le Grand Méchant Macrophage et les Trois Petits Virions est, comme son titre l’indique une variation sur le thème des 3 petits cochons… souffle ! souffle ! Questions « petites bêtes », nous sommes servis puisque nous plongeons au cœur de l’organisme humain. Une nouvelle très sympathique qui nécessite tout de même quelques connaissances en biologie cellulaire pour la déguster à sa juste valeur. Une petite fausse note pardonnable : les globules rouges ne possèdent pas de noyaux, donc pas d’ADN pour que les virus y fassent leur nid.

 

Une nouvelle écrite par Anthony Boulanger (son blog) auteur du recueil « Ecosystèmathique de fin de monde » aux Editions Voy’el.

 

 

 

L’Araignée de Magali Lefevre est une nouvelle horrifique fondée sur la phobie de ces petites bêtes à huit pattes. Frisson garantie.

 

 

 

Fourmillements intimes, nature morte prend la tangente du thème. Denis Coëdel explore à l’extrême l’idée du copyright.

 

 

 

Du fait du thème annoncé, La main de Dieu perd un peu de sa surprise, même si l’auteur Yoann Denuault évite avec soin le terme « creuser » qui n’apparait qu’une fois me semble-t-il, le remplaçant judicieusement par le verbe forer. La conclusion reste malgré tout inattendu (je m’attendais à une autre variété de petites bêtes). Là aussi les puristes noteront une erreur, le texte aurait dû mettre en scène des « femmes » et non des « hommes » pour respecter la véracité biologique.

 

 

 

Délirium Tremens est une petite perle de l’horreur, teintée d’une touche ou deux de gore, nous racontant les affres d’un homme victime de visions ( ?) mais aussi de la médecine de la fin du XIXème siècle… !

 

Voilà une belle écriture, très imagées, à l’ambiance tenue par un champ lexicale maitrisé par Aurélie Wellenstein (son blog) que vous pouvez retrouvez aux Editions Sortilèges pour un ouvrage jeunesse « Le cheval de l’ombre » et une belle nouvelle dans le recueil « Magie Celtique, Sombre Rencontre ».

 

 

 

Faire un Vœu nous transporte sur une autre planète colonisée par des terriennes. La narratrice s’y retrouve confrontée à une épreuve bien humaine.  L’auteur, Romuald Herbreteau, emprunte les voix d’une fiction sophistiquée, détournant un peu le thème, pour évoquer la maladie. Un joli texte dont la fin me laisse plutôt perplexe et sur mes questions.

 

 

 

Pour s’abonner à Eclats de Rêves c’est => ICI <=

 

Tag(s) : #Chronique Littérature
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :