Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Explorers Tome 2

 

L’histoire :

 

5 jeunes américains se retrouvent dans une vaste et magnifique demeure au milieu de nul part. Malencontreusement, ils vont libérer des démons « lettres fantômes ». Pour y remédier la créature mystique Jack (O’Lantern) va leur attribuer des pouvoirs magiques et les envoyer récupérer ces « lettres fantômes » au sein de romans où elles se sont réfugiés.

Comme son titre l’indique, ce deuxième tome les propulse au cœur de l’Ile au Trésor (1883) de Robert Louis Stevenson (1850-1894). Mais rien n’est simple car ils ne doivent ni interférer avec l’histoire (et donc fuir les personnages principaux en se fondant dans la masse), ni user de leurs pouvoirs sans nécessité au risque de … vous verrez bien.

 

Commentaires :

 

            De très beaux dessins parfaitement mis en couleur avec une mention spéciale pour les costumes d’époques riches en détail. Les visages des personnages principaux sont lisses fleurtant avec le manga sans y sombrer ; un trait dynamique pour une mise en page alternant classique (p°24 & 25 par exemple) et plus moderne (p°12 , 33 ou 37).

            Une couverture double superbe.

 

            Si les personnages, le principe des superpouvoirs et peut-être aussi le traitement du thème orientent Explorer vers un public plus jeune, le scénario assez bien mené satisfera un public plus large.

On pourra reprocher un petit manque de clarté sur « l’Ile au Trésor » qui perdra un peu ceux qui ne connaissent ni le roman, ni un des ses nombreuses adaptations (Film ou BD par exemple chez Glénat). Quelques annexes en fin de tome pour resituer cette histoire aurait été les bienvenues.

Autre petite question : Pourquoi avoir choisi des personnages made in USA ? Je suis toujours étonné par cette propension de nos auteurs européens à placer leurs histoires aux Etats-Unis. Mais bon…  

 

            Au premier abord on pouvait craindre une répétition lassante du sujet de tomes en tomes : les héros vont dans un livre, interagissent un peu avec l’histoire, affrontent le démon avec leurs pouvoirs et rentrent.

            Cependant ce principe basique semble heureusement être chamboulé dès ce second thème. Certes le schéma global est respecté, mais les données évoluent sous-entendant une intrigue globale plus riche.

            Dès le tome 1, nous savons que des êtres supérieurs (des Dieux…) chapotent secrètement cette équipée (astucieuse deux dernières pages du tome 1) et que Jack est bien l’électron libre qu’il semblait être et qu’il a usé de certains de ces talents qui, comme Merlin le lui dit, pourrait changer la donne. Ces effets ne se font pas attendre et commencent à se faire sentir dès ce deuxième tome donnant cet intérêt supplémentaire dont je parlais.

            La chute à la fin de ce tome 2 servant de transition ver le tome 3 est aussi un apport nouveau à l’intrigue globale.

 

            Pour conclure, malgré mon « grand » âge, j’apprécie Explorer comme l’agréable divertissement qu’il est. Une fantasy urbaine entre magie, intrigues, et super héros.

 

           Et qui sait, un jour peut-être, William, Matt (mon préféré évidemment), Cléry, Lily et Robin feront une plongée dans le Cycle de l’Eveil, avec l’aide bienvenue de quelques prêtres-mãges ou Edaïs de Faérie ?

           

 

 

Explorers Tome 1

 

BD chez Soleil : 2 tomes parus « Oui-Ja » & « L’île au Trésor ».

 

Tout Public.

 

Scénario : Rémi Guérin.

Dessin : Guillaume Lapeyre.

Couleurs : Diane Brants.

 

 

 

 

 

Tag(s) : #BD
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :