Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Green Lantern Affiche

 

Green Lantern, un film qui n’a pas eu que des bonnes critiques, cela ne m’empêchera pas de vous le conseiller. C’est une très bonne adaptation d’un Comics, avec bien sûr quelques changements, mais de l’action (mais pas que ça), de l’humour et de vrais personnages, le tout ajouté de ‘effets spéciaux pour les pouvoirs tout à fait dans l’esprit comics.

Un Bon Film.

 

L’histoire en « quelques » mots :

  

Green Lantern - Film - Gardien 

Au fin fond de l’Univers, les Gardiens, race la plus ancienne, a créé depuis fort longtemps une « police » intergalactique les Green Lanterns, qui se répartissent la surveillance de 3600 secteurs galactiques. Ces soldats usent d’un anneau de puissance qu’ils rechargent à une batterie individuelle elle-même dépendante de la batterie centrale située sur Oa, planète des gardiens. Cette batterie tire son énergie d’une des couleurs du spectre des émotions, en l’occurrence le Vert alimentée par la Volonté de tous les êtres pensants.

Bien entendu, il y a un adversaire coriace des Gardiens (dont l’origine diffère de celle des comics) en la créature Parallax, née de la Peur (couleur Jaune) et enfermée il y a fort longtemps sur une planète du secteur 666. Mais il fallait sans douter aucune prison ne peut retenir longtemps une telle créature.

 

Green Lantern - Film - Parallax

 

Le très célèbre green Lantern Abin Sûr (Temuera Morrison) l’apprend à ses dépends et sa vie va aller s’achever sur Terre. Son anneau part à la quête d’un remplaçant.

Sur Terre, Hal Jordan (Ryan Reynolds), pilote émérite, courageux, mais volage, doué, mais faisant peu cas de l’autorité va se retrouver plonger dans ce conflit galactique à venir, puisqu’il sera le choisi.

 

Green Lantern - Ryan Reynolds

 

Il découvrira les Gardiens, les Lanterns dont deux instructeurs Tomar-Re (Dorian Kingi) et Kilowog (Michael Clarke Duncan) et  surtout le suffisant Sinistro (Mark Strong). Bien entendu, soutenue par son amie d’enfance Carol Ferris (Blake Lively), il devra combattre non seulement Parallax mais aussi Hector Hammond (Peter Sarsgaard).

 

Bilan positif :

 

Le film fait d’Hal Jordan une personne très humaine, avec ses qualités et ses défauts, ses doutes et ses obsessions d’enfance (la mort de son père), sa famille et ses amis. Une personnalité bien développée qui enrichit le film ne le limitant pas à un film d’action. Sa relation avec Carol stigmatise son esprit volage et son défaut d’engagement.

La personnalité d’Hector Hammond est aussi très intéressante avec son conflit larvé contre Hal pour le cœur de la belle Carol ou son rapport conflictuel avec son père. Son opposition explicite avec Hal - action contre réflexion  - ajoute à l’intérêt de cette opposition.

 

Green Lantern - Hector Hammond - Peter Sarsgaard

 

L’humour vient agréablement alléger le film qui donne un rôle important à la Peur en la personne de Parallax ou d’Hector dont la métamorphose est particulièrement peu engageante (à déconseiller aux moins de 10 ans a postériori). Green Lantern reste un film d’une certaine violence.

 

Si quelques critiques ont trouvés les effets spéciaux de la force verte des Green Lanterns plutôt kitsch, pour ma part, je trouve le rendu de ces constructions très bien et tout à fait dans l’esprit Comics.

  

Green Lantern - film - Le corps

 

En conclusion : Un bon film du genre, un héro attachant et une suite (en 2012 ?) attendue comme on peut le voir durant le générique de fin.

  


 

  

Petit point sur le Spectre des Emotions et les origines

 

Dans le film, nous trouvons plusieurs modifications par rapport aux faits récents des séries Green Lanterns. Je me fonde ici sur les éléments de Blackest Night, même si une partie d’entre eux risquent d’être modifiés par le relaunch de l’Univers DC qui a cours actuellement en VO.

 

Dans les Comics :

 

Gren Lanter - Manhunters1. Avant les Greens Lanterns, les Gardiens avaient créés des robots, les Manhunters avec le même but. Une erreur de programmation les a fait anéantir le secteur 666. C’est sur la planète Ysmault de ce secteur que seront enfermés les cinq survivants « les Inversions » dont Atrocitus.

 

 

 

  

Green Lantern - Abin Sur2. Voulant découvrir les secrets de la prophétie obscure « Blackest Nigth » (qui doit signer l’arrêt de mort de toutes les créatures) qu’Abin-Sur conduira Atrocitus sur Terre. Il le payera de sa vie transmettant son anneau à Hal Jordan.

 

 

 

  

 Green Lantern - Guy Gardner3. Hal Jordan n’était pas le premier destiné à l’anneau, c’était Guy Gardner (plus volontaire, mais aussi plus violent) qui l’était, mais ce premier choix était trop éloigné  pour un anneau épuisé qui s’est rabattu sur le deuxième choix.

 

 

 

  

 

Green lantern - 5 Inversions4. Devenu Green Lantern, le premier combat de Hal fut de vaincre Atrocitus avec l’aide de Sinistro, le plus grand des Green Lantern après Abin-Sur. Durant ce combat sera créé involontairement Black Hand, agent futur de Nékron dans Blackest Night. Quant à Atrocitus, réenfermé sur sa planète il tuera les 4 autres Inversions pour nourrir sa rage et devenir le premier Red Lantern.

 

 

Anti-Monitor5. Quant au premier Anneau Jaune, il sera construit bien plus tard par un Sinistro, jaloux et avide de reconnaissance, sur la planète Quard au sein de l’univers d’Antimatière. Cet univers a été accidentellement créé il y a fort longtemps par un gardien voulant découvrir l’origine de l’Univers en remontant à ce moment précis. Il créera en même temps l’Antimonitor qui sera l’initiateur de Crisis on Infinite Earth (un must qui fusionna les univers parallèles de DC en un tout « cohérent ») et bien plus tard la source d’énergie des Black Lantern dans Blackest Night….. et oui tout se recoupe.

 

Crisis On Infinite Earths

  Green Lantern - Alan Scott

6. L’anneau jaune était nourri par la Peur, mais avait aussi l’avantage (à l’origine) d’être une faiblesse des Green Lanterns incapables d’agir sur le jaune (Alan Scott, le « Green Lantern » du Golden Age avit une faiblesse au bois) Cet étrange défaut a été expliqué des années plus tard par Parallax, l’entité cosmique incarnant de la Peur. En effet pour neutraliser cette créature, Parallax avait été emprisonné au sein de la Lanterne Principale sur Oa. Un Green Lantern qui vainc ses peurs n’a plus cette faiblesse.

 

7. Mais chronologiquement cette explication ne sera donnée que bien après que le nom de Parallax n’apparaisse dans les comics.

Green Lantern - Parallax - Hal JordanParallax n’était alors que le nom pris par un Hal Jordan rendu fou par le destruction de Coast City (ville où il habite). Voulant régénérer sa ville grâce à son anneau, il commencera par dérober d’autres anneaux à ses comparses avant de s’investir du pouvoir de la Lanterne Principale. Devenu Parallax, il tentera de remodeler le temps lui-même durant les événements de « Zéro Hour » (une nouvelle remise à jour de l’Univers DC). Il sera stoppé par les héros puis sauvera la Terre en se sacrifiant pour régénérer notre Soleil moribond. Mort, il incarnera le Spectre avant de retrouver la vie et d’être innocenter de ses crimes. On comprendra que lorsqu’il a assimilé la Lantern Principale, il a libéré l’entité Parallax qui l’a possédé.

Zéro Hour

Avec cette réécriture, c’est donc l'entité Parallax qui a été à l’origine de Zéro Hour et non plus Hal. Une explication venue a postériori permettant de réhabilité (et de rajeunir) un héro que DC avait un temps enrichi vers la folie et le Mal.

 

  

Green Lantern - Ion - Kyle Rayner8. La création de l’entité Parallax, incarnation de la Peur  a du donner des idées aux auteurs DC qui ont alors affublé le Vert aussi de son entité nommée Ion dont Kyle Rayner sera un temps le dépositaire.

Puis Blackest Night nous révélera que chacune des 7 couleurs (ajouté du Noir créé à partir de l’Antimonitor  et du Blanc) à son incarnation, donnant aux spectres des émotions des allures tout de même très bibliques.

 

 


 

 

Le Spectre des Emotions se décomposent comme l’Arc en Ciel en 7 couleurs plus les deux opposés le Blanc et le Noir. Petite revue :

 

 Green-Lantern----Le-Spectre-des-Emotions.jpg

 

Green lantern - Dead ManLe Blanc : La Vie.

Au presque tout début alors que la vie n’existe pas encore, l’Être Suprême créé l’avatar de la Vie, le positionnant au sein de …. La Terre (bien sûr !) qui deviendra le berceau de la Vie pour tout l’Univers, même si les Gardiens feront croire que c’est Oa pour protéger l’Entité Blanche.

Pour en savoir plus voir bientôt Brigtest Day.

 

Green lanternLe vert : La Volonté.

Stimulé par l’irradiation de la Vie, les molécules s’assemblent, deviennent des unicellulaire puis des pluricellulaires. La volonté inhérente à la vie est née ainsi qu’Ion son avatar.

C’est l’énergie qui alimente les Green Lanterns.

 

 

 

 Green Lantern - SinistroLe Jaune : La Peur.

Des premiers prédateurs, né la Peur et Parallax.

Sinistro sera le premier a porter un anneau jaune (sans même connaître l’existence de Parallax) avant de créer son propre corps.

 

 

 

 

Green lantern - Agent OrangeL’Orange : La Convoitise (ou l’Avarice).

Le désir de posséder apparait ensuite et étrangement DC représente son avatar comme un serpent noir orangé dans un arbre… quand je disais biblique.

Par essence, il n’y a qu’un représentant de ce « corps » Larfleeze (ou Agent orange) qui par l’énergie de sa Lanterne Orange génère des alliés d’énergie copiés de ceux qu’il a tué.

 

Green Lantern - AtrocitusLe Rouge : La Rage.

Les êtres conscients sont apparus sur Terre et le premier meurtre à lieu (Abel et Caïn ?). L’avatar de la Rage est né.

Atrocitus s’en nourrira pour générer son propre corps des Red Lantern à la bile plus corrosive et brulante que du Napalm etune absence de cœur (arraché lorsque l’individu devient un Red Lantern).

 

 

Green lantern - Star Sapphire - Carol FerrisLe Violet : L’Amour.

Une des couleurs apparut très tôt dans les comics Green Lantern avec le corps des Star Saphir. Ce groupe exclusivement féminin est né d’une rupture entre les premiers Gardiens prônant la logique hors de toute passion et d’une partie de leurs compagnes.

Carol Feris en fera partie à plusieurs reprises. Il y a deux clins d’œil à ce sujet dans le film.

 

Green Lantern - Indigo 1L’Indigo : La Compassion.

Voilà un groupe communautaire – la tribu Indigo - où l’individu ne semble avoir qu’une place effacée. Pas d’anneaux pour eux mais de long bâton lanterne.

 

 

 

 

 

Green lantern - Saint WalkerLe Bleu : L’Espoir.

Dernier à être apparu, cette belle lumière (divine ?) souvent assimilé à une véritable Foi en l’avenir . D’ailleurs les quelques membres de ce corps sont appelé des Saints. Saint-Walker est apparu peu de temps avant Blackest Night lors de la brève « guerre des couleurs ».

L’énergie de leurs anneaux renforcent les anneaux de leurs alliés.

 

 

Green Lantern - Blackest Night - NékronLe Noir : La Mort.

Comment rendre l’Univers moins chaotique et plus ordonné ? A chacun sa réponse, celle de Nékron (entité nihiliste vouée à la Mort) est la destruction de toute vie. Il fait de Black Hand (après le suicide réussi de celui-ci) son bras droit et de l’Antimonitor la source d’énergie de sa lanterne mère.

 

 

Les anneaux noirs s’attachent aux défunts et à leur mémoire pour les animer comme s’ils étaient les originaux revenus à la vie alors qu’ils ne sont que de lugubre parodie. Usant des proches défunts des héros, ils luttent contre eux se nourrissant de leurs émotions pour renforce Black Hand et si possible en tuer quelques-uns pour les adjoindre à leur troupe.

Green lantern - Black HandLa puissance de Black Hand augmentant, il pourra alors recruter les vivants qui sont revenus de la mort tel Superman, Superboy, Green Arrow, Wonder Woman et quelques autres.

Le but ultime de Nékron : localiser l’Entité de la Vie (ce qu’il fera) et la tuer pour annihiler d’un coup toute vie dans l’Univers…. Mais l’Entité s’incarnera à son tour….

 

 

 

Je l’ai déjà dit Blackest Nigt et un must et j’espère que Brightest Day en sera un autre (diffusé par Panini ces mois-ci en France).

 

Green-Lanter---Blackest-Nigt---Avatars.jpg

 

Voici donc ce 199 ième article terminé, je vous donne rendez-vous bientôt pour le 200 ième qui marquera le nouveau départ du Cycle de l’Eveil, série de Fantasy Urbaine dont je suis l’auteur.

 

Tranche T1 vert-bleu

 

 

Tag(s) : #Chronique Cinéma

Partager cet article

Repost 0