Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Voilà un petit bijou de la Bande dessiné. Le ton de l’article est donné !

 

Scénario de Mathieu GABELLA et Dessins d’Anthony JEAN

Aux éditions Delcourt.

 

La Licorne - Primordiaux

 

* Commençons par les magnifiques réalisations graphiques de Jean :

 

Réalisme, détails des personnages et des décors, et une belle trouvaille que l’aspect des Primordiaux, créatures nés en même temps que l’humanité et à l’origine de nos bestiaires fabuleux.

Quant à l’atmosphère rendu par la mise en couleur et l’encrage avec les effets d’ombre, elle est à la fois sombre et intimiste, une parfaite réussite.

 

 

* Continuons par l’intelligence du scénario de Gabella :

 

            L’intrigue complexe se dévoile peu à peu pour prendre toute sa signification dans le troisième tome (et la fin du deuxième). Mystères et organisations secrètes bien trouvés. Ces dernières sont intelligentes sans être lourdingue.

            Les primordiaux, outre leur aspect sont une relecture moderne des créatures légendaires, en particulier de la mythologie grecque fondatrice dans ce domaine.

            Les personnages principaux reprennent des figures de la science médicale de l’humanité dont Ambroise Paré (1510-1590), Monsieur De Nostre Dame (Nostradamus 1503-1566) ou Paracelse (1493-1541) pour ne citer qu’eux. Et bien sûr cet illustre Inconnu (1452-1519) dont le nom n’est pas cité mais que tout le monde devrait identifier sans mal, un petit sourire aux lèvres….

 

             Ambroise Paré   Nostradamus   Parcelse

 

 

*         Au seizième siècle certains anatomistes et chirurgiens-barbiers (dont Paré) remettent en cause les dogmes médicaux deGalien Galien (129-216). A l’instar de ce que l’on trouve dans ces BDs, rappelons que Galien soutient la théorie des humeurs hippocratiques, influencée par les quatre éléments mais aussi les astres. C'est la dyscrasie (déséquilibre des humeurs) qui engendrent les maux, d'où les saignées, lavements et autres réjouissances pour rééquilibrer les 4 fluides corporels. Cette médecine antique avait le soutien entier de l’Eglise excluant une refonte possible des théories et pratiques médicales.

 

Dans la Licorne, ces théories ont aussi le soutien inconditionnelle du groupe des Asclépiade (du dieu grec Asclépios alias le romain Esculape et son baton devenu symbole des médecins) dont Nostre Dame fait parti.

 

les 4 Humeurs

 

            Sous fond de cet affrontement entre ancienne théorie et nouvelle, nous aurons quelques intelligentes révélations mettant en scène un lien entre ces deux conceptions, les primordiaux et la vermine apte à détruire ces créatures originelles.

            Remise en perspective fantastique des avancés technologiques du microscope à l’ADN en passant par la « nanobiotechnologie », La Licorne est une merveille d’intelligence enrichie en annexe d’une mini encyclopédie sur la médecine et les illustres personnages passant dans l’histoire.

 

            Enquêtes, intrigues, trahisons, actions et fantastiques sont au rendez vous dans cette histoire se déroulant dans les années 65 (1565 !), entre uchronie et fantasy urbaine que j’affectionne particulièrement (puisque j’écris le Cycle de l’Eveil).

 

A Lire !

 

            Actuellement 3 tomes et O’ bonheur il y aura un quatrième.

 

La Licorne T1 

  

                   La Licorne T2        La Licorne T3

 

 

            En petite remarque annexe, j’ai moi-même utilisé la théorie des Humeurs, mélangée aux théories chinoises (Ying & yang, 5 éléments…), aux Fleurs de Bach et à la magie dans les Terres Fracturées. Cette série d’héroïc-fantasy  prévue à l’origine en 3 tomes doit être remodelé pour en faire des romans indépendants (selon les différents peuples et personnages) dans un univers cohérents. Chaque histoire doit apporter sa pierre à l’édifice pour avancer vers une conclusion ultime.

            A quand cette série ? Là est toute la question, car c’est justement une question de temps… !

           

 

 

Tag(s) : #BD

Partager cet article

Repost 0