Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Accroché par un quatrième de couverture invitant à l’incongru, je me suis laissé tenter par ce recueil de nouvelles de Frédéric Vasseur, aux Editions Laura Mare (Editions à découvrir, je me répète, ici : Laura.Mare).

 

Les Veilleurs

 

Comme tous les regroupements de nouvelles, nous pouvons accrocher à certaines et pas à d’autres. Ce fût bien sûr le cas aussi ici pour moi. Le bilan global de la lecture des Veilleurs reste positif car même les récits qui m’ont un peu moins  emballé sont tout à fait corrects.

 

L’écriture est fluide et la ponctuation agréable rendant la lecture facile et rapide. A mon humble avis, l’auteur abuse, peut-être, un peu trop des sauts de lignes dans la grande majorité de ces textes et, à contrario, peut-être pas assez pour certains des récits sur Svetlana. Rien d’insurmontable, ce n’est là qu’un détail.

 

La plupart des nouvelles traite de la discorde humaine, de la bêtise humaine et de sa conséquence direct (et réciproque) : la folie. Mais une folie presque insidieuse à laquelle F. Vasseur donne des accents de normalité la rendant encore plus effrayantes.

Plusieurs histoires se succèdent dans un principe commun d’un récit menant à une chute plus ou moins inattendue selon le cas. S’il y a une certaine morbidité présente, l’humour (caustique ou teinté de noire) est également omniprésent rendant les nouvelles plaisantes.

 

D’un clin d’œil à ce Grand Ancien de Lovercraft en passant par la réécriture de comtes ou légendes traditionnels, l’auteur fait quelques incartades vers d’autres horizons.

Si les très courtes « anecdotes » sur « Svletana » regroupées en fin de livre peuvent trouver leur place à ici, cette bit-lit humoristique pourrait aussi se concevoir dans une BD à sketchs d’une ou deux pages.

« Icicébien » sort aussi un peu du contexte global ; une histoire en forme de comte moral qui reste sympathique à lire.

Par contre, je trouve que « un bon fils » dénote trop dans l’ensemble. Et, bien que j’ai aimé cette aventure sentant bon Donjons & Dragons (ancien rôliste, je suis) et la fantasy avec un duo à la fois inattendu et bien vu, je l’aurai écarté de ce recueil pour des raisons de cohérence…. Mais bon !

 

« Les Veilleurs » propose une lecture facile et agréable et, il est probable, que certaines de ses nouvelles vous trottent longtemps dans la tête, un petit sourire aux lévres.

 

Petit mention perso à "Super Héros", pour des raisons évidentes...

Tag(s) : #Chronique Littérature
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :