Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ravermoon 

La Cité d’Ylgaard renferme en sa cité les magiciens les plus puissants rassemblés en plusieurs écoles en fonction des spécialités de chaque scientifiques mystiques : élémentalistes, enchanteurs d’armes etc…. 

Régulièrement les mages exposent leurs découvertes afin que le Régent, le seigneur Thalekin, octroie des fonds aux plus méritants. Or, cette fois, c’est la petite école des Manieurs de Temps qui font leur effet par l’intermédiaire de Gillian. La même nuit, tous les Manieurs seront assassinés. Seul Gillian en réchappera afin sa femme et ses deux enfants.

 Gillian

 

Raver (Ravermoon ?), la sœur de Gillian décide alors de réapparaitre et de mener l’enquête.

 

Simple voire simpliste le scénario de Sylvain Cordurié ? Loin de là, c’est au contraire un vrai plaisir que cette histoire dont la complexité naît des multiples secrets et intrigues qui entourent presque tous les personnages.

Raver, l’héroïne guerrière qui n’apparaît qu’à la page 28 (ce décalage est fort appréciable) s’avère une femme intelligente, habile mais aussi chargé dans passé qui la poursuit et de quelques talents cachés inattendus et d’n bel effet scénaristique.

 

Thalekin

 

Le Seigneur Thalekin, régent du royaume est lui aussi très mystérieux dans son origine et son passé, sans parler du mal qui afflige sa femme. S’il a du concéder une place à l’Eglise des Miracles, il ne cache pas sa méfiance et même son opposition à cette religion cachant des secrets obscures.

 

Eglise des Miracles 

Ajoutés à cela des fratries de brigands, des militaires avides de puissances, des jalousies et rivalités entre les écoles de l’Arcanade et un ennemi mystérieux et puissant est vous obtenez un cocktail d’intrigues savoureux à boire sans modération.

 Pisteur

 

L’invention des Pisteurs, intelligente version des traditionnels larrons de jeux de rôles, est une très belle trouvaille.

 

 

 

Faut-il en plus parler des dessins magnifiques de Leo Pilipovic et de l’encrage sachant mettre en valeur chaque ambiance d’Elodie Jacquemoire pour vous convaincre de découvrir cette BD ?

Graphiquement Les personnages sont bien individualisés, les costumes foisonnants, les décors sublimes de précision et de beautés. Le découpage en planches est idéale de fluidité et les plans bien construits.

Bref, il ya avait longtemps que je n’avais pas été aussi enchanté par une Bande Dessiné. J’attends déjà la suite avec avidité.

 

Ravermoon, tome 1 : La Promesse des Flammes, édition Soleil.

Tag(s) : #BD

Partager cet article

Repost 0