Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Me voilà de retour des Imaginales, un salon dédié à l’imaginaire essentiellement écrit ou dessiné.

 

Imaginales 2012

 

Imaginales-2012-Frederic.JPGJ’y étais en dédicace le samedi 2 pour présenter aux visiteurs les trois premiers tomes du Cycle de l’Eveil dont je suis l’auteur. En toute honnêteté, dans ce domaine les Imaginales n’ont pas été un grand salon ; les visiteurs n’ont d’intérêt que pour les grands Ecrivains connus et reconnus.

 

Cette orientation vers les valeurs habituelles peut se comprendre, d’autant que cette année le budget des visiteurs semblaient être réduit d’après les dire des habitués qui ont trouvé le salon assez morose aussi bien pour les ventes que pour l’ambiance. Cependant je m’attendais à beaucoup plus de curiosité d’adeptes de l’imaginaire ; ma déception n’en fut donc que plus grande. Il reste à me dire qu’un jour, je serais peut-être moi-aussi dans ce carré (rectangle en fait) des Ecrivains Invités sortant de mon statut d’Auteur inconnu et anonyme afin d epouvoir faire connaître mes écrits au plus grand nombre.

 

Côté ambiance, moi qui venait pour la première fois (aussi bien comme Auteur le samedi que comme simple Touriste le dimanche), j’ai trouvé les Imaginales très sympathiques, plutôt conviviales, simples et sans prises de tête ou snobisme mal venu. Des Ecrivains plutôt à l’écoute malgré la forte demande pour certains (M. Gaborit ou P. Bordage pour ne citer qu’eux), de multiples conférences, des costumés et une bulle du jeu forcément très ludique.

 

Imaginales-2012-Costumes.JPG

 

Bien entendu, moi aussi j’ai fait quelques achats (malgré la tonne de lecture en retard) et obtenu quelques dédicaces / rencontres dont Lionel Davoust que j’ai déjà chroniqué,  Aalehx dont je parlerai bientôt de son excellent Pantin sans Visage ou Daniel Henocq pour n’évoquer qu’eux.

Un grand absent : Edouard Brasey qui avait pourtant une actualité et j’ai raté Grimbert.

 

Imaginales-2012-Fresque.JPG

 

Deux découvertes sympathiques (que j’ai ajoutées dans mes liens) :

Didier Florentz, un illustrateur magnifique qui exposait,Bordemarge.jpg

Isabelle Nunck, une femme très agréable, rénovatrice d’anciennes poupées et créatrices de ses propres œuvres. Cerise sur le gâteau, Emmanuelle Nuncq, la fille de cette artiste sculpteur vient de publier Bordemarge aux éditions Castelmore.

 

 

 

 

Tag(s) : #Mon Actualité
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :