Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

     "La Traque" est le premier tome de la trilogie "Le Puits des Mémoires" de Gabriel Katz aux éditions Scrineo.

                              

     L'histoire commence par un accident qui précipite un chariot de 4 prisonniers à bas de routes. Une aubaine pour les 3 survivants qui se retrouvent aussitôt libres. Petit ennui tout de même, ils sont tous trois totalement amnésiques, ne sachant même plus leurs noms, ni pourquoi ils étaient emprisonnés.

     Après s'être trouvé des patronymes, Karib, Nils et Olan mettent en fuite un groupe de mercenaires dirigé par le Pirate, en charge de ce convoi. A l'occasion, Nils découvrent ses compétences au lancé, Olan à l'épée, quand à l'impressionnant Karib ses capacités magiques, certes limités mais efficaces.

     Le trio sans mémoire va trouver refuge dans le petit village d'Henig où ils ne pourront rester que peu puisque le Pirate et à leurs trousses.

     Ilsdécideront d'aller se perdre au milieu de la foule de Dreda, capitale du royaume d'Helion. Pas si simple d'échapper à leurs poursuivants quand ceux-ci s'avèrent être l'armée de Woltan, un royaume voisin, dont l'élite est mené par l'Albinos à la réputation sulfureuse, sans même parler des nécromants.

 

     Le monde de Gabriel Katz est un univers médiéval assez classique comme on en voit beaucoup en ce moment : pas de races étranges (en tout cas pas dans le premier tome), une dominante humaine dans un univers moyenâgeux et juste quelques touches de magie. Celle-ci est essentiellement développée à travers les rares aptitudes de Karib et quelques apparitions de nécromants. Le royaume d'Helion se révèle donc facilement abordable, sans avoir à expliciter chaque élément.

     Cette facilité d'approche est d'ailleurs un des points forts du livre. Les personnages étant au niveau des lecteurs, nous découvrons le monde avec eux. L'écriture directe, sans effets superflus participe à l'aisance globale du roman.

    L'histoire se déroule sans précipitation, parfois même avec un peu de lenteurs et sans effets grandioses. L'échelle est humaine puisque tout tourne autour de : qui sont ces trois hommes ? Sont-ils réellement coupables de ce qu'on les accuse ? Quelle était leur sombre destinée ?

    Si le récit à tendance à retomber par moments, l'histoire nous tient par la personnalité des trois protagonistes. Ils sont très humains, comprendre avec leurs faiblesses, leurs doutes et leurs peurs, doubler d'une tonne d'interrogations. L'auteur joue sur le fait qu'ils n'ont pas forcément envi de renouer avec leur personnalité antérieure, même s'ils doivent savoir pour avancer et se tirer du mauvais pas dans lequel ils se trouvent.

 

    Sans m'avoir totalement emporté, je dois admettre que ce premier tome m'a tout de même donné l'envi de lire la suite pour savoir qui étaient Olan, Karib et Nils avant de renaitre vierges de tout passé, mais aussi pour en savoir un peu plus sur la magie néoromantique, l'inévitable complot en haut lieu et découvrir le sombre royaume de Woltan.

    Une trilogie pour adultes et jeunes adultes dont le troisième tome vient d'avoir le prix du roman francophone aux Imaginale 2013.

                         

Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0