Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hôtel Transylvanie : Des monstres trop Humains.
Fatigué et apeuré des humains belliqueux, Dracula décide de mettre sa fille Mavis à l'abri en créant un hôtel, havre de paix pour les monstres du monde entier le temps de quelques vacances.
Alors qu'il s'apprête à fêter les 118 ans de sa fille, Dracula en bon père surprotecteur lui interdit d'aller au-delà de l'hôtel lui affirmant que les humains sont des monstres sanguinaires qui veulent leur peau, même s'il na pas recroisé un humain depuis 117 ans environ.
Entouré du monstre de Frankenstein, d'une momie, de l'homme invisible et d'une famille de loups-garous, Dracula prépare une fête "à l'ancienne" pour Mavis qui n'a envi que de partir voir le monde comme son père le lui a promis pour ses 118 ans, sans qu'il est l'intention de tenir cette promesse.
 Mais voilà que débarque un jeune humain aventureux et fêtard du nom de Jonathan dans l'hôtel alors qu'il n'a rien à faire ici. Si Dracula tente de dissimuler la véritable nature à ses clients, Mavis va succomber au charme du garçon.
 
 
Derrière l'histoire, le propos reprend le thème traditionnels de l'adolescent mal dans sa peau qui se sent "différent", mais aussi celui du jeune qui veut/doit s'émanciper par rapport à des parents naturellement inquiets de cet envol. La peur de l'autre "cet inconnu" est évidemment aussi évoqué dans le film.
 
En dehors de cela "Hôtel Transylvanie" est avant tout un divertissement pour la jeunesse, dont les gags reposent plus sur la frénésie et la qualité de monstres des personnages que sur une véritable recherche. Certes il y a quelques situations amusantes, mais rien qui n'emportera vraiment l'adhésion des adultes.
J'ai trouvé les monstres trop humains dans leur comportement et dans leur mentalité. Même si une partie de l'humour repose sur ce principe, un juste milieu aurait été plus riche. Tous les personnages sont trop gentils qu'ils s'agissent des monstres ou des humains.
 
Un dessin animé que les 6-14 ans apprécieront sans aucun doute, sans forcément rester dans les mémoires, mais qui n'a pas une double lecture pour les adultes même s'il reste divertissant.
Tag(s) : #Chronique Cinéma

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :