Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA DREAM TEAM

 

Qui aurait parié que j’irais voir, un jour, un film sur le football ? Personne. Mais il est vrai que La Dream Team est avant tout un film humoristique.

Maxime Belloch (Medi Sadoum) est une vedette du PSG. Arrogant, il aime sa petite personne et entretien sa fortune en participant à de nombreuses publicités. Va vers le public parce qu’il y est obligé et n’a pas vraiment d’affinité avec les enfants. Ecarté des prochains matchs, par un geste de colère inconsidéré il se brise le pied.  Son agent (Chantal Lauby), l’oblige à se mettre au vert et à retourner aux sources, à la campagne (le Berri) chez son père Jacques (Gérard Depardieu).

     

Celui-ci entraine depuis des années l’équipe locale (dont à fait parti Maxime), sans arriver à grand-chose. Fâché avec son fils, il l’accepte chez lui à condition qu’il entraine la fameuse équipe. Proposition soutenu par Lili (Léa Lopez), nièce de Maxime, élevée par Jacques.

Bien entendu Maxime va se prendre au jeu, tomber sous le charme – et on le comprend - de sa kiné Alice (Barbara Cabrita) dont le fils Martin (William Dechelette) est une graine de champion.

                    

Comédie légère, La Dream Team n’épargne pas les footballeurs et c’est un des côtés savoureux d'autodérision du film. Maxime est une star qui se vend pour toutes pubs, qui prend plus soin de lui qu’il ne s’entraine, plus « people » que footballeur en fait. Bien entendu la caricature n’épargne pas « l’intelligence » des footballeurs (avec quelques phrases savoureuses), ni leur aptitude à simuler (là aussi très savoureux), ni même leur fidélité face à l’argent.

Autre plaisir du film, quelques invités de prestiges issus du monde du sport (que je n’ai sans doute pas tous reconnus) qui se prêtent au jeu.

Ajouté une équipe de jeunes plutôt sympa qui seront affublés de surnoms évocateurs par leur entraineur et un Golden Retriever de 18 ans qui pette la forme (euh oui, ça ce n’est pas réaliste).

Un peu de romantisme, de conflit de générations et bien sûr du foot (pas à trop grosse dose) viennent compléter l’alchimie réussie du film.

                        

Même si Chantal Lauby n’a qu’un rôle secondaire (et toujours avec des lunettes), cela fait plaisir de la voir. Un Gérard Depardieu toujours bon acteur et la découverte de Léa Lopez qui me semble prometteuse.

                 

Bref un film agréable, souriant qui vous fait passer un bon moment de détente.

LA DREAM TEAM
Tag(s) : #Chronique Cinéma

Partager cet article

Repost 0