Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CHAUDRON BRISE de Nathalie DAU

J’ai terminé l’année 2019 sur la chronique d’un très bon roman (Yggdrasil T2) et sur celle d’un film féérique (La Reine des Neiges 2) ; en toute logique, j’entame 2020 par la chronique d’un roman féérique et enchanteur.

 

Avec le Chaudron Brisé, une fois encore, Nathalie Dau nous plonge dans cet univers féérique qu’elle apprécie particulièrement et qu’elle a développé par ailleurs (En revenir aux fées).

Ici elle nous plonge à nouveau dans les mythes celtiques, aux figures anciennes, durant les temps hors l’histoire (un passé très lointain) jusqu’à notre présent. Des destinées faites de rancœurs et de vengeances vont nous tenir entre deux époques. Aujourd’hui, des familles victimes d’une malédiction, hier, à l’aube des âges, l’origine du Mal.

 

J’apprécie tout particulièrement l’écriture de Nathalie Dau qui convient parfaitement aux récits qu’elle met en mots. Bien que prose, son phrasé se pare des atours d’une poésie en adéquation avec la féérie. Cette richesse et cette rondeur ajoutent leur touche à l’atmosphère de l’histoire entre conte et légende oubliée.

L’auteure construit son univers pas à pas, s’appuyant sur des mythes et des personnages existants pour se les approprier pleinement sans les dévoyer. Elle les enrichit de sa propre sensibilité et de son imaginaire personnel pour les mettre au service de son récit. C’est donc un plaisir de découvrir (ou redécouvrir autrement) Kerridwen ou Kernunnos qui s’enracinent dans les mythologies celtiques, mais aussi arthuriennes.

 

Une pierre de plus à l’édifice « dautien » entre poésie, magie et vaste périple de génération en génération. Un esprit follet qui ne se dément pas.

LE CHAUDRON BRISE de Nathalie DAU
Tag(s) : #Chronique Littérature
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :