Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LES RUNES DE FEU de Cyril Carau

Nous somme aux Etats-Unis en 1938, les agents du FBI Summers et Byrne doivent stopper un tueur en série qui marque cruellement ces victimes de runes anciennes. Une course contre l'ineffable alors que leurs proches sont menacés.

Outre le fait que les victimes sont mutilés, une enquête qui commence assez normalement avec le meurtre d'une lycéenne bien sous tout rapport et très vite un coupable se dévoile. Celui-ci ne convint ni le lecteur, ni les enquêteurs et la poursuite d'indices menant à l''Inquisiteur se poursuit. Si le rythme se marque par des moments forts, l'auteur, Cyril Carau, prend son temps dans la première moitié du roman, nous entraînant sur différents suspects. Puis la tension monte et le rythme s'emballe, le danger et une certaine étrangeté s'installent alors que les cadavres s'accumulent et que l'horreur s'intensifie. Difficile alors de lâcher le roman...

J'ai apprécié le sujet qui, disons-le, progresse vers "l'ésotérique" pour ne pas en dire plus. Les runes, les rites et le fond m'ont rappelé un autre très bon roman L'Arpenteur de Mondes de JC Chaumette.

L'écriture est belle, riche et agréable, même si la première partie du roman aurait pu être plus condensé. Les rebondissements, en particulier ceux de la fin nous prennent de cours.

L'utilisation de l'émission radiophonique de Orson Welles est très bien vu, me rappelant un film que j'avais vu gamin sur le sujet et qui m'avait terrorisé, sans parler du film La Guerre des Mondes. Autre scène qui m'a marqué dans le roman : celle qui se passe avec la famille de Stanley au grand complet. Aargh !

Les noms et prénoms choisis par l'auteur pour ses personnages m'ont dérangé une bonne moitié du livre, puisque étant un grand lecteurs de comics depuis près de 40 ans, tous (ou presque) évoquent pour moi d'autres personnages. En effet Cyril Carau a choisi en clin d'oeil hommage d'utiliser de noms puisés dans l'univers marvélien : scénaristes, illustrateurs ou personnages. Vous retrouverez donc un Logan, Sean Cassidy ou Jane Foster aux côtés d'un Jack Kirby par exemple. Un choix qui ne devrait pas déranger les non-lecteurs de comics. 

Un bon livre à découvrir très rapidement aux Editions du Riez, qui comme vous le savez vont fermer (LIEN) - hélas - début Juillet.

LES RUNES DE FEU de Cyril Carau
Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :